Les meilleurs films de ce 27 août

Découvrez les 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

484796

La mort aux trousses

La Une 23h45 [4*]

D’Alfred Hitchcock (1959). Avec Cary Grant, Eva Marie Saint.

Hitchcockavait l’habitude de construire ses scénarios autour de morceaux de bravoure qui constituaient sa principale motivation à tourner ses thrillers. Dans La Mort…, il s’est surpassé au point de les enfiler les uns à la suite des autres sans laisser de répit au spectateur. Le meurtre à l’ONU, le traquenard sur une route de campagne, la poursuite sur le mont Rushmore: autant de séquences inoubliables.

 

L’homme de l’Ouest

Arte 20h50 [3*]

D’Anthony Mann (1958). Avec Gary Cooper, Julie London.

Un ancien pistolero reconverti en fermier est pris en otage avec une chanteuse par des pilleurs de train. Va-t-il renouer avec son passé ou éliminer ces hommes avec qui il semble avoir plus d’un point commun? Coups de théâtre, interprétation ultra-sobre de Cooper, utilisation du décor fantomatique d’une ville abandonnée: un must du western.

 

Parc

France 3 23h55 [3*]

D’Arnaud des Pallières (2009). Avec Sergi Lopez, Jean-Marc Barr.

La banlieue a des connotations différentes pour les Français et les Américains: associée aux quartiers à problèmes chez les premiers, elle est vue par les seconds comme le territoire privilégié de la middle class. Mais, dès les années 60, des écrivains comme Cheever ou Yates en dénoncent le caractère étouffant. En adaptant Bullet Park de Cheever, des Pallières réussit un tour de force: garder le climat délétère de l’original tout en transposant le récit dans la France de 2005. Très stylisée, sa mise en scène enferme les personnages dans des plans-séquences qui ne leur laissent aucune échappatoire. Austère mais prenant.

 

Final fantasy: les créatures de l’esprit

Club rtl 22h25 [2*]

Film d’animation réalisé par Hironobu Sakaguchi (2001).

Oublions le salmigondis new age au cœur de Final Fantasy pour aborder l’aspect novateur du film: son univers photo-réaliste entièrement créé par ordinateur. Après le méchant en métal liquide de Terminator 2 oules dinos de Jurassic Park, les acteurs numériques de Final Fantasy constituaient en 2001 un incontestable pas en avant dans la conquête du trompe-l’œil.

Sur le même sujet
Plus d'actualité