Les meilleurs films de ce 25 octobre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Les grandes gueules, avec Bourvil et Lino Ventura
  • Cow-boy, avec Benoît Poelvoorde
  • L’enfant endormi, de Yasmine Kassari
  • Le coach , avec Jean-Paul Rouve

640978

France 3 20h45:Les grandes gueules [2*]

De Robert Enrico (1965). Avec Bourvil, Lino Ventura.

Une quasi-ambiance de western en plein cœur des Vosges? C’est le pari qu’a risqué Robert Enrico en emmenant tout son groupe tourner dans les décors naturels de cette belle région. Séquences fortes au programme dans les affrontements humains qui se jouent ici. Quant aux gueules du cinéma français engagées dans l’aventure, elles ne se marchent jamais sur les pieds, formant ainsi un groupe d’une belle homogénéité.

RTL-TVI 22h05: Cow-boy [2*]

De Benoît Mariage (2007). Avec Benoît Poelvoorde, Julie Depardieu.

Huit ans après Les convoyeurs attendent, les deux Benoît -Mariage et Poelvoorde – se retrouvent dans une comédie dramatique inspirée d’un fait divers bien réel: la prise en otage, très médiatisée à l’époque, d’un bus scolaire par un jeune homme à Vielsalm, en 1980. Sujet idéal pour se livrer à une satire grinçante des médias et de certains de leurs protagonistes, prêts à tous les bidouillages pour accéder à la notoriété. Une chronique à la fois drôle et amère.

La Trois 22h40: L’enfant endormi [2*]

De Yasmine Kassari (2004). Avec Mounia Osfour, Rachida Brakni.

Dans un style semi-documentaire tout autant rigoureux que chaleureux, Yasmine Kassari dresse un tableau de la condition des femmes dans certaines régions traditionalistes du Maroc. Rien à voir ici avec des considérations sur l’islamisme, mais bien sur la solitude de villageoises dont les maris sont partis tenter leur chance dans l’eldorado européen. Autour de Rachida Brakni, des comédiennes non professionnelles apportent une belle touche d’authenticité au film.

RTL-TVI 20h20:Le coach [1*]

D’Olivier Doran (2009). Avec Jean-Paul Rouve, Richard Berry.

Ayant un besoin urgent de renflouer son portefeuille, un coach renommé accepte de coacher un directeur à son insu. Ce genre de scénario maintes fois exploité joue à fond le comique de situation et Olivier Doran marche de toute évidence sur les platebandes de Veber. Mais la caricature du monde de l’entreprise s’avère un peu forcée, même si le duo très antinomique Rouve-Berry procure quelques moments drôles.

Sur le même sujet
Plus d'actualité