Les meilleurs films de ce 24 juin

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • V pour Vendetta, avec Natalie Portman
  • M.A.S.H., de Robert Altman
  • Etre et avoir, de Nicolas Philibert
  • Big Jake, avec John Wayne

886095

La Une 22h15: V pour Vendetta [4*]

De James McTeigue (2006). Avec Natalie Portman, Hugo Weaving.

XXIe siècle. Londres est sous la domination du tyran Sutler. Un  justicier, "V", s’attache à détruire le Parlement… Tout comme son antihéros à la fois terroriste et humaniste, cette brillante adaptation d’un classique de la BD prend des airs de blockbuster hollywoodien pour rentrer dans le lard de la société-spectacle. Et pour forcer l’individu à prendre son destin en main. Un chef-d’œuvre baroque au message politique radical et audacieux, devenu le symbole des pirates informatiques d’"Anonymous".

Club Rtl 22h45: M.A.S.H. [3*]

De Robert Altman (1970). Avec Donald Sutherland, Elliott Gould.

Vigoureusement antimilitariste, le film ne fait pas dans la dentelle pour brocarder la bêtise des états-majors. Altman atteint cependant sa cible dans ce tableau férocement satirique d’une antenne chirurgicale américaine en pleine guerre de Corée. On rit beaucoup, notamment à la vue des amours bruyantes de Duvall et de la délicieuse "Lèvres en feu". Mais le grand Bob n’occulte pas pour autant dans cette formidable comédie la boucherie du conflit. Un must!

TV5 MONDE 21h00: Etre et avoir [3*]

De Nicolas Philibert (2002). Avec Jojo, Nathalie, Olivier.

Philibert, poète du documentaire, s’attache à une petite école en Auvergne où, faute d’effectif et d’élèves, un "maître" joue les funambules du savoir pour des enfants entre quatre et douze ans. C’est chaleureux, drôle, humain et bouleversant. Un cinéma humaniste de la meilleure teneur qui soit.

Tcm Cinéma 0h30: Big Jake [2*]

De George Sherman (1971). Avec John Wayne, Richard Boone.

Sherman retrouve le Duke après une parenthèse de trente ans – ils avaient tourné ensemble dans les années 30 quelques westerns mineurs comme Red River Range – et orchestre, 20 ans après, les retrouvailles du couple mythique de L’homme tranquille, Wayne-O’Hara. Le vieux cow-boy est toujours vert et bat la plaine à la recherche de son petit-fils kidnappé, dans un western solide dont Wayne réalisa lui-même quelques séquences.

Sur le même sujet
Plus d'actualité