Les meilleurs films de ce 23 septembre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Le prix à payer, avec Christian Clavier et Nathalie Baye
  • Bienvenue au gîte, avec Marina Foïs
  • Divine, de Max Ophuls
  • Les frères Grimm, de Terry Gilliam

508376

TF1 20h50: Le prix à payer [3*]

D’Alexandra Leclère (2007). Avec Christian Clavier, Nathalie Baye.

Madame fait lit à part mais dépense sans compter. Monsieur (Clavier, ultra-sobre) râle et lui coupe les vivres. "Pas de cul, pas de fric!" annonce le slogan de cette comédie vacharde qui double la mise en semant la zizanie dans un autre couple: celui du chauffeur de Monsieur et de sa compagne, trop occupée par son développement personnel pour penser câlins. Déjà responsable des Sœurs fâchées, Leclèreinstalle une ambiance encore plus corrosive, avec empoignades verbales et coups bas à gogo.

Arte 20h40: Bienvenue au gîte [2*]

De Claude Duty (2003). Avec Marina Foïs, Philippe Harel.

Une hirondelle a fait le printemps, Les randonneurs…: le cinéma de l’Hexagone aime se pencher sur le monde rural de temps à autre, surtout quand il s’agit d’y plonger une bande de citadins invétérés. Le contraste est évidemment saisissant et prête à sourire. Malgré son ton un brin superficiel, Bienvenue… débouche sur une comédie champêtre sympathique et réunit une poignée de seconds rôles bien dessinés.

France 3 0h25: Divine [1*]

De Max Ophuls (1935). Avec Simone Berriau, Catherine Fonteney.

Exilé en France, Ophuls nous introduit dans les coulisses peu reluisantes d’un music-hall et décrit la trajectoire d’une paysanne (improbable Berriau) devenue vedette de la scène parisienne mais soumise aux caprices d’un fakir esclavagiste. Malgré une touche féministe et des dialogues signés Colette, on est encore loin des chefs-d’œuvre des années 50.

France 4 20h45: Les frères Grimm [1*]

De Terry Gilliam (2005). Avec Matt Damon, Heath Ledger.

Sorti du naufrage de L’homme qui tua Don Quichotte, Gilliam plonge dans un nouveau cauchemar: la production chahutée des Frères Grimm. Lâché par la MGM, repris in extremis par les frères Weinstein, le film a donné lieu à des empoignades entre le réalisateur et ses commanditaires. Désaccord sur le casting, refus d’un premier montage, départ puis retour de Gilliam… À l’arrivée, Grimm a tout de la grosse machine bringuebalante.

Sur le même sujet
Plus d'actualité