Les meilleurs films de ce 23 novembre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Polisse, de Maïwenn
  • Dorothy, d'Agnès Merlet
  • Creep, de Christopher Smith
  • Un crime dans la tête, avec Denzel Washington

659241

Be 1 20h50: Polisse [4*]

De Maïwenn (2011). Avec Joey Starr, Karin Viard.

On connaît Maïwenn pour ses excès: de sensibilité, d’amour, de rage, de colère. Des trop-pleins dont elle a nourri l’essentiel de ses films, quitte à hérisser une partie de la critique lui reprochant de ne pas faire la différence entre art et névrose. Cette plongée saisissante dans le quotidien d’une brigade de protection des mineurs est bien de cette trempe-là. Avec ses facilités, ses coups de gueule, son côté faux doc un rien trop écrit. Mais avec aussi une telle authenticité, de tels acteurs et un tel cœur que l’on se sent emporté par un tourbillon d’énergie auquel on ne peut pas résister. Fort!

Plug RTL 20h35: Dorothy [2*]

D’Agnès Merlet (2008). Avec Carice Van Houten, Jenn Murray.

Envoyée sur une île pour enquêter sur une baby-sitter accusée de meurtre, une psy se retrouve confrontée à une communauté murée dans le secret et la bondieuserie. Distillant savamment l’angoisse sans verser dans les effets faciles, Merlet jongle avec aisance avec le surnaturel et nos nerfs. Jenn Murray, quant à elle, rejoint d’un coup d’un seul le cercle très fermé des enfants possédés les plus flippants du cinéma. Brrr!

Plug RTL 22h20: Creep [2*]

De Christopher Smith (2005). Avec Franka Potente, Vas Blackwood.

Kate revient d’une soirée arrosée et s’endort dans le métro londonien. C’est le début du cauchemar. Sur un scénario fin comme une lame de rasoir, Smith trousse un film d’horreur retors. Non seulement il joue efficacement de l’ambiance gothique de ses décors froids, mais il se targue aussi de nous mettre le trouillomètre dans le rouge en plongeant dans le gore crado. Attention les yeux!

AB3 23h20: Un crime dans la tête [2*]

De Jonathan Demme (2004). Avec Denzel Washington, Meryl Streep.

Oublié, l’anticommunisme du film original! Ce remake tendu de Demme va plus loin. C’est la guerre du Golfe qui est visée, et l’administration de Bush Jr, en pleine opération "mains propres". Un fascinant thriller sur fond de conflit biotechnique, de manipulation et de mensonges.

Sur le même sujet
Plus d'actualité