Les meilleurs films de ce 23 mai

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Pina, de Wim Wenders
  • Eyes Wide Shut, de Stanley Kibruck
  • Voleur de chevaux, avec Adrien Jolivet
  • La momie, de Stephen Sommers

365498

Be Ciné 20h45: Pina [4*]

De Wim Wenders (2011). Avec Pina Bausch, Malou Airaudo.

Danseuse et chorégraphe allemande, Pina Bausch est morte juste avant d’avoir pu mener à bien ce film avec Wenders. Un projet mûri depuis de nombreuses années et qui ressuscite l’artiste en restituant, dans un docu-fiction envoûtant, des extraits de spectacles avec ses élèves du Tanztheater. Quittant le théâtre, les corps dansants infiltrent la ville de Wuppertal, les rues, le métro aérien, dans un pas de deux entre deux arts – cinéma et danse – portés à leur quintessence par-delà la mort. Sublime!

La Deux 20h05: Eyes Wide Shut [3*]

De Stanley Kubrick (1999). Avec Tom Cruise, Nicole Kidman.

Le dernier opus de Kubrick repose sur un malentendu. Vendu comme un thriller érotique, il a déçu… ceux qui attendaient l’incursion spectaculaire du cinéaste dans le genre. Eyes Wide Shut est avant tout un brillantissime jeu d’échecs aux confins du rêve et de la réalité avec un esprit torturé par la jalousie. Et quoi qu’on en dise, c’est une des meilleures manifestations du cinéma kubrickien.

La Trois 21h05: Voleur de chevaux [2*]

De Micha Wald (2007). Avec Adrien Jolivet, Grégoire Colin.

Jakub et Vladimir, deux frères cosaques, traversent les plaines infinies de l’Est au 19e siècle. Un jour, leur route croise celle de deux voleurs de chevaux. Vladimir est tué devant son frère… Adepte d’un cinéma hors norme, Micha Wald filme son épopée sauvage, tressée de liens fraternels violents, avec un style dépouillé et cru d’une fulgurante beauté.

AB3 20h05: La momie [2*]

De Stephen Sommers (1999). Avec Brendan Fraser, Rachel Weisz.

C’est un fait, La momie de Sommers n’a pas la poésie de ses prédécesseurs. Fraser n’est pas le comédien le plus accompli d’Hollywood et ce blockbuster calibré jeune public véhicule des clichés gros comme la pyramide de Khéops. Mais ne soyons pas bégueule: les effets spéciaux sont ébouriffants, les retournements de situation ne manquent pas et son évident cousinage avec Indiana Jones lui donne un côté aventurier pas du tout détestable.

Sur le même sujet
Plus d'actualité