Les meilleurs films de ce 22 juin

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Animal Kingdom,de David Michôd
  • Breakdown, point de rupture, avec Kurt Russel
  • Vampire, vous avez dit vampire?, de Tom Holland
  • Amour et mensonges, avec Julia Roberts

399847

Be 1 20h50: Animal Kingdom [3*]

De David Michôd (2011). Avec James Frecheville, Guy Pearce.

À la mort de sa mère, le jeune Josh doit s’installer chez ses oncles, des criminels notoires. Comment notre ado va-t-il pouvoir survivre dans ce milieu qu’il déteste? Avançant ses pions avec lenteur, Michôd resserre peu à peu le nœud coulant qui étrangle son infortuné héros jusqu’à la fin, implacable. Le jury du Festival de Sundance ne s’est pas trompé en décernant son grand prix à ce sulfureux film mafieux.

AB3 22h10: Breakdown, point de rupture

De Jonathan Mostow (1997). Avec Kurt Russell, Kathleen Quinlan.

Le danger ne surgit pas seulement la nuit au cœur des grandes cités, il peut aussi, comme dans une célèbre séquence de La mort aux trousses ou à la fin de Seven, avoir pour cadre une étendue désertique inondée de lumière. C’est le cas dans ce thriller angoissant où Mostow fait basculer la vie d’un couple qui traverse en voiture les États-Unis. La mise en scène, sèche comme les paysages désolés du film, renforce encore son impact.

Plug RTL 22h05: Vampire, vous avez dit vampire? [2*]

De Tom Holland (1985). Avec Chris Sarandon, William Ragsdale.

Charley, un adolescent très imaginatif et passionné de films d’épouvante, soupçonne ses nouveaux voisins d’être d’affreux vampires. Il faut dire qu’il les a vus emménager avec un cercueil pour tout bagage. Mais personne dans son entourage ne veut le croire… Même si Holland ne révolutionne pas le genre, il a su pimenter cette comédie d’horreur avec quelques gags sympathiques et des effets spéciaux parfois décoiffants.

La Une 20h20: Amour et mensonges [1*]

De Lasse Hallström (1995). Avec Julia Roberts, Robert Duvall.

Hallström nous plonge dans une famille du Sud profond au moment crucial où une fissure apparaît dans le bel édifice échafaudé par le patriarche tyrannique d’un domaine équestre – sa fille manifeste soudain des velléités d’indépendance. Malgré son casting impressionnant, on retrouve dans Amour et mensonges tous les ingrédients des sitcoms familiales avec leur mise en scène plan-plan et leur message consensuel.

Sur le même sujet
Plus d'actualité