Les meilleurs films de ce 22 avril

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Vicky Cristina Barcelona, de Woody Allen
  • Friends With Money, avec Jennifer Aniston
  • L'amour de l'or, avec Kate Hudson
  • Blueberry, l’expérience secrète, avec Vincent Cassel

837017

La Une 22h20: Vicky Cristina Barcelona [2*]

De Woody Allen (2008). Avec Scarlett Johansson, Javier Bardem.

Poursuivant son périple européen, Woody Allen pose sa caméra du côté de Barcelone, dont il nous offre une jolie carte postale en début de film. La ville ne sert toutefois que de prétexte au cinéaste pour développer ses thèmes habituels sur fond de marivaudage plein de fantaisie. Le casting impeccable permet d’oublier la mise en scène qui aurait pu être plus mordante pour se révéler pleinement captivante.

Club RTL 22h25: Friends With Money [2*]

De Nicole Holofcener (2006). Avec Jennifer Aniston, Joan Cusack.

Plutôt branchée cinéma indépendant, Nicole Holofcener composait dans ses deux premiers "longs" d’intéressantes études de femmes. Le sujet reste identique mais les moyens sont nettement plus importants dans Friends With Money et c’est paradoxalement ce qui constitue sa principale faiblesse: une griffe hollywoodienne trop marquée pour un film qui traite néanmoins avec un certain à-propos de l’argent et de la solitude sous toutes ses formes.

La Une 20h20: L’amour de l’or [1*]

D’Andy Tennant (2007). Avec Matthew McConaughey, Kate Hudson.

Un couple divorcé part à la recherche d’un fabuleux butin caché dans l’eau. Hautement prévisible, cette chasse au trésor ne laisse que peu de doutes quant à la découverte finale et à l’évolution de la relation entre les deux ex-tourtereaux. Heureusement, la présence d’Alexis Dziena, délicieuse en bimbo bête comme ses pieds, et l’humour flegmatique de Donald Sutherland évitent la noyade à cette comédie d’aventures assez naïve.

Arte 22h35: Blueberry, l’expérience secrète [1*]

De Jan Kounen (2003). Avec Vincent Cassel, Michael Madsen.

Voilà une adaptation qui a de quoi déconcerter les amateurs de la célèbre BD! Alors qu’on attendait de Kounen un western musclé au rythme trépidant (dans la lignée de son Dobermann survolté), il préfère se perdre dans une étrange expérience: celle d’un western chamanique qui à force de vouloir s’élever vers une dimension spirituelle en devient léger comme l’air. Ça pardonne rarement au Far West.

Sur le même sujet
Plus d'actualité