Les meilleurs films de ce 21 septembre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Gremlins 2, la nouvelle génération, de Joe Dante
  • Jurassic Park III, de Joe Johnston
  • Aquamarine, avec Emma Roberts
  • Un jour, avec Anne Hathaway

505908

La Deux 20h00: Gremlins 2, la nouvelle génération [3*]

De Joe Dante (1990). Avec Zach Galligan, Phoebe Cates.

Nos monstres réapparaissent dans le laboratoire d’un savant fou, Christopher Dracula Lee en personne. Ils vont se déchaîner de plus belle dans cette suite qui vaut largement le premier épisode et qui regorge de clins d’œil aux films d’horreur des années 50 (la projection du Monstre des temps perdus remplace celle de Blanche-Neige).

AB3 20h05: Jurassic Park III [2*]

De Joe Johnston (2001). Avec William H. Macy, Téa Leoni.

On aurait tort de bouder ce JP3 sous prétexte qu’on y voit à nouveau des bêtes préhistoriques en train de chasser les humains. D’autant que Johnston y insère un nouveau venu, le spinosaure, plus teigneux que le T-Rex. Un must: la séquence où nos héros sont attaqués par des ptérodactyles dans une volière géante. Avec une pointe d’humour, le générique précise qu’"aucun animal n’a été blessé durant le tournage".

Club RTL 20h30: Aquamarine [2*]

D’Elizabeth Allen (2006). Avec Emma Roberts, Joanna Levesque.

Deux copines en pleine crise d’adolescence découvrent dans leur piscine Aquamarine, une sirène aux cheveux bleus. Les amateurs de comédies de lycée scato-sexy sont priés de passer leur chemin. Ce film joue la carte de la bluette mais avec un second degré qui fait parfois mouche. Au-delà de son intrigue à deux sous, il illustre la revanche des vilains petits canards sur les bimbos pimbêches, ce qui le rend sympathique.

Be 1 20h55: Un jour [1*]

De Lone Scherfig (2011). Avec Anne Hathaway, Jim Sturgess.

Ceux qui ont adoré Quand Harry rencontre Sally trouveront un air de déjà vu à cette romance où Dexter et Emma, les meilleurs amis du monde à défaut d’être amants, découvrent après vingt ans qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. Mais la comparaison entre les deux films ne joue pas à l’avantage d’Un jour. Scherfig tire exagérément sur la corde sensible et accumule les situations clichés. Et pas de simulation d’orgasme à la Meg Ryan ni de verve assassine à la Billy Crystal au menu.

Sur le même sujet
Plus d'actualité