Les meilleurs films de ce 21 mars

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Trois enterrements, de et avec Tommy Lee Jones
  • Le candidat, avec Yvan Attal
  • Unstoppable, avec Denzel Washington
  • Une exécution ordinaire, avec André Dussollier

810803

Club RTL 22h15: Trois enterrements [4*]

De Tommy Lee Jones (2005). Avec Tommy Lee Jones, Barry Pepper.

Une rencontre avec Tommy Lee Jones est un enfer pour les journalistes. Le visage marqué de rides somptueuses, il demeure rétif à toute explication, mais on devine un grand cœur sous sa carapace impressionnante. Son film lui ressemble. Physique, âpre, ce splendide voyage solitaire au cœur des racines du western, avec pour arrêt final une flamboyante leçon de tolérance silencieuse, est un pur chef-d’œuvre.

La Trois 22h15: Le candidat [2*]

De Niels Arestrup (2007). Avec Yvan Attal, Niels Arestrup.

Alors qu’il prépare le second tour de l’élection présidentielle, Michel Dedieu découvre qu’il est le jouet d’une machination de son propre parti. Arestrup ne se borne pas à une radioscopie intransigeante des sombres rouages politiques, Le candidat apparaît surtout comme étant la métaphore d’une de ses grandes angoisses existentielles: le diktat de l’image et du faux-semblant dans tous les domaines de l’activité humaine.

RTL-TVI 20h20: Unstoppable [2*]

De Tony Scott (2010). Avec Denzel Washington, Chris Pine.

Dans la veine d’un Speed, mais en trois fois plus spectaculaire, Tony Scott lance à toute vapeur un train chargé de produits chimiques dangereux sur une ville qui n’en demandait pas tant. Le scénario ne quitte pas les rails du film d’action basique, mais la réalisation du frère de Ridley ne manque assurément pas de panache. Bousculant les images, Scott nous fait faire un impressionnant "grand huit" dont on ressort un rien épuisé, mais avec la satisfaction d’en avoir eu pour notre argent.

France 3 23h10: Une exécution ordinaire [2*]

De Marc Dugain (2009). Avec André Dussollier, Marina Hands.

Après l’adaptation ciné ratée du livre de Houellebecq, La possibilité d’une île, l’écrivain Dugain tente lui aussi de faire vivre son roman sur grand écran. Pari relevé, avec ce film extrêmement tendu autour de la relation perverse entre un Staline mourant et la femme qui le soigne. Décryptant avec finesse les mécanismes de la terreur, cette Exécution ordinaire est dominée par un Dussollier impérial en Staline plus vrai que nature!

Sur le même sujet
Plus d'actualité