Les meilleurs films de ce 21 mai

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Hors-la-loi, de Rachid Bouchareb
  • Mission Impossible 3, avec Tom Cruise
  • Casino Royale, avec Daniel Craig
  • Pour cent briques t’as plus rien, avec Daniel Auteuil

864147

La Trois 21h05: Hors-la-loi [3*]

De Rachid Bouchareb (2010). Avec Roschdy Zem, Sami Bouajila.

La guerre d’Algérie n’a pas fini de déchaîner les passions en France, où tout film traitant du sujet titille toujours les susceptibilités. Hors-la-loi n’a pas échappé à la règle, les uns mettant en doute la véracité des faits décrits, les autres allant même jusqu’à manifester! Il n’empêche: cette fresque anticolonialiste complexe et ambitieuse témoigne d’un souffle épique et est portée par un excellent trio d’acteurs.

Ab3 20h05: Mission Impossible 3 [2*]

De J.J. Abrams (2005). Avec Tom Cruise, Philip Seymour.

Action, explosions et bagarres entre les bons et les méchants qui menacent la sécurité du monde libre: les ingrédients habituels de la franchise sont au rendez-vous. Le suspect numéro un, J.J. Abrams, ici à sa première réalisation au grand écran, imprime un rythme trépidant à l’intrigue, même si celle-ci, dans sa dernière partie, a tout d’une mission invraisemblable. Qu’importe, le missile Cruise est lancé à cent à l’heure et rien ne peut l’arrêter!

La Une 20h20: Casino Royale [2*]

De Martin Campbell (2006). Avec Daniel Craig, Eva Green.

Son nom est désormais Craig, Daniel Craig: exit Pierce Brosnan, qui a emporté dans ses bagages son charme, son flegme délicieusement british et son humour imparable. Voilà que 007 ne fume plus, boit peu et devient presque fleur bleue avec les dames. Les détracteurs, décontenancés, ont perçu ces changements comme un grand Bond en arrière, mais les producteurs, en voulant délibérément revenir aux racines de la série, ont cartonné auprès du public.

Club Rtl 20h25: Pour cent briques t’as plus rien [2*]

D’Edouard Molinaro (1982). Avec Daniel Auteuil, Gérard Jugnot.

Malgré une mise en scène datée et un titre peu inspiré, cette comédie se révèle sympathique et permet de retrouver quelques bonnes têtes du café-théâtre à la française, dont une toute jeune Isabelle Mergault. S’il n’y a pas de quoi s’esclaffer, de nombreuses scènes amusantes jalonnent un récit qui, sur fond de crise économique, a gardé hélas trente ans plus tard une bonne part d’actualité.

Sur le même sujet
Plus d'actualité