Les meilleurs films de ce 21 février

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • La fille coupée en deux, de Claude Chabrol
  • R.A.S., d'Yves Boisset
  • Layer Cake, avec Daniel Craig
  • Quitte-moi… si tu peux!, avec Meg Ryan

223955

La Deux 20h00: La fille coupée en deux [2*]

De Claude Chabrol (2007). Avec Ludivine Sagnier, François Berléand.

Chabrol transpose librement à l’époque actuelle un fait divers américain qui défraya la chronique au début du XXe siècle: l’assassinat, en pleine gloire, de l’architecte Stanford White par le mari de sa maîtresse. Le cinéaste filme à froid ce crime passionnel en adoptant, une fois de plus, le regard d’un entomologiste sur les mœurs provinciales et l’hypocrisie des "élites". À l’image de ses personnages schizophrènes, Chabrol joue sur les ruptures de ton et les décalages dans l’interprétation. Vénéneux mais assez déroutant.

France 2: 1h25: R.A.S. [2*]

D’Yves Boisset(1973). Avec Jacques Spiesser, Jacques Weber.

Bien avant tout le monde, Boisset ose parler du sujet tabou de la guerre d’Algérie en nous plongeant dans l’atmosphère tendue d’un camp disciplinaire alors que le conflit, en cette année 56, s’intensifie. Malgré la caractérisation tranchée des personnages, ce film coup-de-poing a gardé sa force d’impact.

TF1 2h05: Layer Cake [2*]

De Matthew Vaughn (2004). Avec Daniel Craig, Colm Meaney.

Le trafiquant de drogue au centre de ce récit complexecroit pouvoir gérer son business en bon père de famille pour s’assurer une retraite dorée anticipée. Grave erreur! Manipulé, tabassé, il boira le calice jusqu’à la lie. Humour noir, dialogues cinglants, bouffées de violence gratinée (le fer à repasser brûlant posé sur la poitrine d’une victime pour faire bouillir son cœur): autant d’ingrédients que Vaughn dose habilement au fil d’une intrigue corsée. Ne soyez pas distraits, même cinq minutes, sous peine d’être dépassés!

Be 1 20h50: Quitte-moi… si tu peux! [1*]

De Cheryl Hines (2009). Avec Meg Ryan, Timothy Hutton.

Sur le point d’être larguée par son mari, une femme ligote ce dernier dans les toilettes. Au départ de ce huis clos, on trouve un script posthume d’Adrienne Shelly, actrice pour Hal Hartley et réalisatrice de Waitress,qui fut étranglée par un voleur en 2006. Hines échoue hélas à trouver le ton juste pour filmer ce pugilat conjugal.

Sur le même sujet
Plus d'actualité