Les meilleurs films de ce 20 mars

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Major Dundee, avec Charlton Heston
  • Ma vie sans moi, d'Isabel Coixet
  • Le dernier gang, avec Vincent Elbaz
  • Get Carter, avec Sylvester Stallone

810639

Tcm 20h40: Major Dundee [3*]

De Sam Peckinpah (1964). Avec Charlton Heston, Richard Harris.

Avec Major Dundee, Peckinpah souhaite réaliser sa "Naissance d’une nation",
la réflexion en plus. Mais son producteur veut simplement un western distrayant,
au service de la star Heston. C’est le clash. Malgré l’appui franc de l’acteur, le
bouillant réalisateur voit son film se faire amputer de 40 minutes, avec destruction
des négatifs. C’est pourtant la version longue que TCM propose ce soir, qui
permet de mesurer l’ampleur d’un tout grand film de genre.

Arte 20h50: Ma vie sans moi [3*]

D’Isabel Coixet (2003). Avec Sarah Polley, Mark Ruffalo.

Anne va mourir d’un cancer et prépare en secret ses enfants et son mari à une future vie sans elle. Puis, elle dresse sa liste des 10 choses à réaliser avant d’être arrachée à la vie. On pouvait craindre un insupportable mélo, et c’est une merveilleuse célébration de la vie que ce film dispense à travers le parcours de la lumineuse Sarah Polley. L’actrice traduit avec une rare vérité combien les petits bonheurs de l’existence ont de prix quand on sait qu’ils vont nous échapper.

France 4 20h50: Le dernier gang [1*]

D’Ariel Zeitoun (2007). Avec Vincent Elbaz, Gilles Lellouche.

Zeitoun s’inspire librement du vrai gang des Postiches qui défraya la chronique judiciaire dans les années 80. Le film prenant à l’évidence le parti du divertissement, on pardonnera le cliché "gangster sympa" loin des préoccupations psychologiques. Ces bémols mis à part, la reconstitution tient la route et ce polar édulcoré ne manque pas de rythme.

La Deux 20h00: Get Carter [1*]

De Stephen T. Kay (2000). Avec Sylvester Stallone, Miranda Richardson.

Convaincu que son frère a été assassiné, le gangster Jack Carter revient à Seattle pour faire le ménage dans ce remake de La loi du milieu, polar ultra-violent de Hodges avec Michael Caine. T. Kay édulcore la violence de l’original et emballe son film dans une image sombre et lisse, comme le jeu de Stallone engoncé dans son (superbe) costume gris. Pour ce qui est du reste, on navigue entre courses-poursuites, filatures et passages à tabac. La routine, quoi…

Sur le même sujet
Plus d'actualité