Les meilleurs films de ce 20 avril

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Cloclo, avec Jérémie Renier
  • Sept ans de réflexion, avec Marilyn Monroe
  • Lemmy, de Greg Olliver et Wes Orshoski
  • Inspecteur Gadget, avec Matthew Broderick

836739

Be 1 20h55: Cloclo [3*]

De Florent-Emilio Siri (2012). Avec Jérémie Renier, Benoît Magimel.

Pas besoin d’être fan de Claude François pour apprécier ce biopic. Car bien au-delà du phénomène showbiz qu’était le chanteur, c’est surtout l’analyse de ses blessures et de ses failles qui se voit mise en lumière, expliquant ainsi la personnalité excessive de l’artiste. Impressionnant de mimétisme, Jérémie Renier incarne superbement la rage de vaincre qui bouillonnait chez celui qui se sentait mal-aimé, mais dont la carrière fut belle, belle, belle.

TCM 17h40: Sept ans de réflexion [3*]

De Billy Wilder (1955). Avec Marilyn Monroe, Tow Ewell.

La robe de Marilyn soulevée par une bouche d’aération fait partie des scènes cultes du cinéma. Mais le charme fou de Sept ans de réflexion ne se limite pas à cette paire de jambes qui fit rêver des millions d’hommes. Ce film constitue une satire bourrée d’humour et d’imagination sur les comportements sociaux et le mâle moyen soumis à la tentation. Et Tom Ewell et Marilyn, irrésistible en charmante ingénue, forment un duo grandiose.

Arte 23h25: Lemmy [2*]

De Greg Olliver et Wes Orshoski (2010).

Les documentaires musicaux peuvent s’avérer profondément hermétiques pour ceux qui ne partagent pas la même passion pour l’artiste mis en lumière. Mais ce portrait du fondateur de Motörhead a l’intelligence de nous faire découvrir de manière intimiste un personnage hors norme, tout en rendant un bel hommage au rock. Le mélange réussi de ces deux ingrédients n’est pas pour rien dans le bon accueil réservé au film dans de nombreux festivals.

AB3 20h30: Inspecteur Gadget [1*]

De David Kellogg (1999). Avec Matthew Broderick, Rupert Everett.

"Hé là, qui va là?", le refrain trotte encore dans la tête des gosses des années 80 pour qui la série d’animation, Inspecteur Gadget, est devenue culte. Son adaptation live, dopée aux effets spéciaux impressionnants de Stan Winston, perd toutefois le côté cartoonesque qui en faisait tout le charme. Issu du monde de la pub, David Kellogg a opté pour une réalisation assez hystérique qui ne plaira sans doute qu’à un très jeune public.

Sur le même sujet
Plus d'actualité