Les meilleurs films de ce 2 juin

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Source Code,avec Jake Gyllenhaal
  • Le flic de Beverly Hills, avec Eddie Murphy
  • F.B.I. Fausses Blondes Infiltrées, avec Shawn Wayans
  • 1941, de Steven Spielberg

392594

Be1 20h50: Source Code [3*]

De Duncan Jones (2011). Avec Jake Gyllenhaal, Michelle Monaghan.

Pas le temps de s’installer: le superbe générique instaure d’emblée un rythme palpitant, avant de fixer l’image sur Jake Gyllenhaal… profondément endormi. Ce n’est que la première surprise de ce thriller rudement bien construit où la science-fiction apporte à l’enquête une dimension supplémentaire, tout en évoquant L’armée des 12 singes ou Un jour sans fin. Duncan Jones, fils de David Bowie, est définitivement en train de se faire un nom.

AB3 20h30: Le flic de Beverly Hills [2*]

De Martin Brest (1984). Avec Eddie Murphy, Judge Reinhold.

Préparez vos papiers, le flic Axel Foley est de sortie! Bonne occasion dès lors de revoir Eddie Murphy à sa grande époque, le scénario trépidant lui donnant l’opportunité de laisser libre cours à sa folie irrévérencieuse. Un festival de bons mots (bien rendus par un doublage français joliment calibré), d’action et d’ambiance des années 80 ont rendu cette comédie policière culte et toujours aussi délicieusement impertinente.

RTL-TVI 20h55: F.B.I. Fausses Blondes Infiltrées [1*]

De Keenen Ivory Wayans (2004). Avec Shawn Wayans, Jaime King.

N’est pas Billy Wilder qui veut! Même si le scénario de ce film lorgne furieusement vers Certains l’aiment chaud pour ce qui est du déguisement de deux agents fédéraux blacks en blondes pulpeuses, l’humour est loin de voler très haut. Malgré tout, entre deux gags scatos, on se surprend à sourire devant les élucubrations de la fratrie Wayans qui installe une ambiance potache idéale pour un samedi soir entre copains.

TCM 20h40: 1941 [1*]

De Steven Spielberg (1979). Avec Dan Aykroyd, Ned Beatty.

La carrière de Spielberg étant jalonnée d’énormes succès, on en oublie certains échecs retentissants. 1941 fut pourtant un fameux bide, la faute sans doute au côté parodique – la scène d’ouverture, clin d’œil à ses Dents de la mer, donne le ton – que le cinéaste maîtrise mal. Cette curiosité vaut donc surtout le détour pour son défilé de guest stars impressionnant: Samuel Fuller, Christopher Lee… même si John Wayne et Charlton Heston déclinèrent l’invitation.

Sur le même sujet
Plus d'actualité