Les meilleurs films de ce 2 juillet

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Pour elle, avec Vincent Lindon
  • Ne nous fâchons pas, avec Lino Ventura
  • Un été brûlant, avec Monica Bellucci
  • Bancs publics, avec Pierre Arditi

890473

La Une 21h05: Pour elle [2*]

De Fred Cavayé (2008). Avec Vincent Lindon, Diane Kruger.

Richet et son diptyque sur Mesrine ont créé des émules dans le polar à la française. Et Cavayé se montre, avec son premier film, un digne représentant du genre. La preuve: il offre à Lindon l’un de ses tout meilleurs rôles dans la peau d’un homme transfiguré par l’amour de sa femme et prêt à tout pour la sortir de prison. Mêlant action, surprises, personnages fouillés et filmage élégant, le cinéaste sert une très bonne série B dont une Kruger sans maquillage démultiplie le potentiel de séduction.

Club rtl 20h25: Ne nous fâchons pas [2*]

De Georges Lautner (1966). Avec Lino Ventura, Jean Lefebvre.

Ne nous fâchons pas conclut la trilogie culte entamée avec Les tontons flingueurs et Les barbouzes. Mais aussi la complicité professionnelle entre Lautner et Ventura. Ce dernier, excédé par les dérives burlesques du film, n’adressa plus la parole au réalisateur sur le plateau. Pourtant, c’est justement par son mélange détonant de parodie de James Bond et de situations surréalistes avec ses méchants coiffés façon Beatles que ce polar détourné se pose comme l’une des comédies les plus drôles et les plus délirantes des sixties.

Be1 20h55: Un été brûlant [2*]

De Philippe Garrel (2011). Avec Louis Garrel, Monica Bellucci.

Intéressante, cette variation sur la dérive des sentiments en Italie, qui dialogue maladroitement avec les ruines de vieux monuments et le cinéma de Godard. On peut trouver le film tout à la fois crispant et terriblement prétentieux, comme le jeu faussement détaché de Louis Garrel, ou sensuel et émouvant, dans son étude à vif du dessèchement de l’amour. Aimé ou détesté, le cinéma de Garrel ne laisse personne indifférent.

France 2 1h00: Bancs publics [2*]

De Bruno Podalydès (2009). Avec Denis Podalydès, Pierre Arditi.

A travers son regard décalé, Podalydès vient faire asseoir sur ces Bancs publics en forme de petits sketches drôles, poétiques et absurdes la singularité de notre monde d’aujourd’hui. Avec lui, même la solitude humaine a des atours de liberté chérie. Fort!

Sur le même sujet
Plus d'actualité