Les meilleurs films de ce 2 janvier

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Sleepy Hollow, de Tim Burton
  • Numéro 9, de Shane Acker
  • Les ripoux, avec Philippe Noiret
  • Sweeney Todd, avec Johnny Depp

723519

Arte 20h55: Sleepy Hollow [3*]

De Tim Burton (1999). Avec Johnny Depp, Christina Ricci.

Burton accepte un film de commande basé sur un conte de Washington Irving, faisant partie du bagage littéraire des écoliers américains, mais qui a été remanié en profondeur par Andrew Kevin Walker, le scénariste de Seven. On ne s’étonnera donc pas que les têtes tombent à Sleepy Hollow! Mais on se réjouit de voir le réalisateur empoigner ce matériau pour en faire un récit de terreur poétique.

La Trois 22h30: Numéro 9 [3*]

Film d’animation de Shane Acker (2009). 

Dans un futur proche, les machines ont pris le pouvoir et éliminé la race humaine. Mais un savant a confectionné une poignée de créatures à partir de matériaux de récupération. Parmi elles, Numéro 9, plus audacieux que ses compagnons… S’appuyant sur de solides références en matière de sci-fi, Acker développe un univers personnel et confère à ses figurines de bric et de broc une large palette d’émotions.

France 2 13h50: Les ripoux [3*]

De Claude Zidi (1984). Avec Philippe Noiret, Thierry Lhermitte.

La meilleure comédie de Zidi, largement césarisée. De Noiret, le flic complaisant avec les marlous ou de Lhermitte, le provincial qui ne badine pas avec le code, lequel est le plus pourri? À vous de voir en dégustant quelques dialogues savoureux. Un échantillon? Le restaurateur: "Je peux vous offrir un petit cigare, inspecteur?" Noiret: "Pourquoi petit?"

Arte 22h35: Sweeney Todd [3*]

De Tim Burton (2008). Avec Johnny Depp, Helena Bonham-Carter.

À Londres, au XIXe siècle, un barbier injustement condamné revient se venger, à coups de rasoir bien aiguisé, sur ses clients. Pour leur sixième collaboration, Burton embarque Depp dans un musical atypique, peu connu en Europe mais qui a fait les beaux soirs de Broadway en 79: Sweeney Todd de Stephen Sondheim, un compositeur éclectique à qui l’on doit la B.O. du Stavisky de Resnais mais aussi le livret de West Side Story. Lugubre à souhait, ce film bénéficie d’une envoûtante imagerie gothique et de l’interprétation stylisée de Depp.

Sur le même sujet
Plus d'actualité