Les meilleurs films de ce 2 août 2013

Notre sélection ciné du jour:

  • Le bal des actrices (trailer)
  • Cendrillon et le prince (pas trop) charmant (trailer)
  • Cherchez Hortense (trailer)
  • Dollars

Bonne soirée TV!

914141

La Deux 20h00: Le bal des actrices  [2*]

De Maïwenn (2008). Avec Maïwenn, Karin Viard.

Alors que dans Pardonnez-moi, Maïwenn Le Besco se livrait, caméra au poing, à un portrait de famille pour le moins tourmenté, son Bal des actrices s'attache à un autre portrait, celui d’une belle brochette de comédiennes françaises dans un docu-fiction surprenant. C'est que réalité et imaginaire s'entrechoquent en permanence dans un récit tour à tour drôle et interpellant, et qui joue avec bonheur avec les codes pour mieux nous déstabiliser.

Club RTL 20h25: Cendrillon et le prince (pas trop) charmant  [2*]

De Paul Bolger et Yvette Kaplan. Avec les voix de Laura Smet, Dany Boon.

Sale été pour les contes de fées, puisque, après Blanche-Neige, la suite diffusé il y a deux semaines, c'est au tour de Cendrillon de se voir revisité de manière irrévérencieuse. Heureusement, tout cela est destiné à faire rire et ce dessin animé y réussit plutôt efficacement. Graphisme réussi, humour cynique réjouissant, B.O. rythmée bien éloignée des chansons à la guimauve traditionnelles: qui a dit que ce prince n'était pas trop charmant?

Be 1 20h55: Cherchez Hortense [2*]

De Pascal Bonitzer (2012). Avec Jean-Pierre Bacri, Kristin Scott Thomas.

Un homme doit demander de l'aide à son père pour éviter l'expulsion d'une jeune femme serbe. Difficile d'imaginer qu'à partir de ce point de départ, Bonitzer puisse développer un marivaudage tragicomique dans lequel s'enchevêtrent différents thèmes. C'est pourtant avec finesse et fluidité que le cinéaste remplit sa tâche, accompagné par un Bacri impérial dont le personnage se noie peu à peu dans les mensonges et les faux-semblants.

TCM 20h40: Dollars  [1*]

De Richard Brooks (1971). Avec Goldie Hawn, Warren Beatty.

Warren Beatty, grand séducteur devant l'Eternel, en duo avec la blonde pétillante Goldie Hawn: l'association promettait beaucoup. Richard Brooks a malheureusement peiné pour donner le ton juste à sa comédie policière, d'autant plus qu'il la complique inutilement avec un scénario par moments très difficile à suivre. Et le doublage français de l'actrice américaine étant pour le moins crispant, ce Dollars vaut moins qu'escompté.

Sur le même sujet
Plus d'actualité