Les meilleurs films de ce 1er mai

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • La gifle, de Claude Pinoteau
  • Bruce tout-puissant, avec Jim Carrey
  • Fantômas se déchaîne, avec Louis De Funès
  • American Pie 4, avec Jason Biggs

846391

France 3 14h25: La gifle [2*]

De Claude Pinoteau (1974). Avec Lino Ventura, Isabelle Adjani, Annie Girardot.

Aucune raison de se donner des baffes pour avoir regardé La gifle: cette délicieuse comédie estampillée années 70 réunit une belle brochette d’acteurs. La relation complexe entre un père et sa fille débouche sur un duo percutant, formé par Isabelle Adjani et Lino Ventura, sur fond de conflit des générations. Un thème intemporel pour cette chronique chaleureuse.

AB3 20h05: Bruce tout-puissant [2*]

De Tom Shadyac (2003). Avec Jim Carrey, Jennifer Aniston.

Ainsi donc, Dieu existe et il ressemble même à Morgan Freeman! Frustré par une chienne de vie qui a tendance à le tenir à l’écart de la réussite, Bruce va entendre la voix du Seigneur pour tenter de trouver… sa voie. Carrey, épatant en loser doté de pouvoirs divins, porte cette comédie drôle et touchante qui débouche sur une belle réflexion: nous sommes les artisans de notre propre succès, même si un coup de pouce du destin reste le bienvenu.

France 4 20h45: Fantômas se déchaîne [2*]

D’André Hunebelle (1965). Avec Louis de Funès, Jean Marais.

"Je t’aurai, Fantômas!", pestait le commissaire Juve dans le premier épisode. Celui-ci ayant été un gros succès, Hunebelle rempile avec sa joyeuse équipe pour de nouvelles aventures truffées de trucages aujourd’hui obsolètes. Mais les péripéties d’un de Funès survolté restent désopilantes, dans quelques scènes d’anthologie qui mèneront les protagonistes jusqu’aux (vraies) pentes du Vésuve, où les comédiens passèrent quelques journées de tournage éprouvantes.

Be 1 20h55: American Pie 4 [2*]

De Jon Hurwitz et Hayden Schlossberg (2012). Avec Jason Biggs, Alyson Hannigan.

S’il y a bien une saga comique qui a divisé la critique et le public, c’est celle-ci! Autant les uns ont fustigé l’accumulation de gags potaches et vulgaires, autant les autres se régalent encore des bons mots de l’inénarrable Stifler et de sa bande de potes. Ceux-ci ont désormais la trentaine et découvrent à quel point la vie passe vite. Et on se surprend à apprécier dans ces retrouvailles un propos teinté de mélancolie derrière les gags énormes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité