Les meilleurs films de ce 1er juillet

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Le journal d’une femme de chambre, de Luis Buñuel
  • Braquage à l’anglaise, avec Jason Statham
  • Le cerveau, avec Bourvil et Jean-Paul Belmondo
  • Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ, avec Coluche

890437

Arte 20h50: Le journal d’une femme de chambre [4*]

De Luis Buñuel (1964). Avec Jeanne Moreau, Georges Géret.

Avec Jean-Claude Carrière, son complice de toujours, Buñuel  signe, à travers le destin de la gouvernante Célestine magistralement interprétée par Moreau, le portrait d’un ange dans les marécages. Et les bêtes sauvages de ces eaux sombres, ce sont les bourgeois qu’observe Célestine: la fringale sexuelle de Monsieur, le refoulement aigri de Madame, le sadisme du jardinier… Cette satire féroce des valeurs bourgeoises et du renversement des rôles maîtres-valets est un pur chef-d’œuvre.

Ab3 20h05: Braquage à l’anglaise [3*]

De Roger Donaldson (2008). Avec Jason Statham, Saffron Burrows.

Londres, dans les années 70. Des amateurs braquent une banque et emportent avec eux des dossiers secrets impliquant des hauts dignitaires. Non seulement le réalisateur de La recrue parvient à intriguer avec un casse à l’ancienne façon Ocean’s Eleven sans la frime, mais sa mise en scène gagne en épure à mesure que l’étau se resserre sur la petite bande de bras cassés poursuivie par toutes les polices et les mafieux du royaume. C’est carré, sec, sans bavure ni temps mort. Statham ne frappe qu’un seul vilain. Et c’est passionnant de bout en bout.

Club rtl 20h25: Le cerveau [2*]

De Gérard Oury (1969). Avec Bourvil, Jean-Paul Belmondo.

Deux franchouillards et un escroc british surdoué sont sur le même coup: cambrioler le train spécial de l’Otan. Face à l’élégant David Niven, dont le cerveau trop lourd fait pencher tout d’un coup la tête sur le côté, Bébel et Bourvil font des étincelles en cambrioleurs amateurs. Tandis que Zidi aux commandes s’amuse à parodier les polars sérieux décrivant quasi minute après minute la préparation minutieuse d’un casse. Croustillant!

France 4 22h10: Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ [1*]

De Jean Yanne (1982). Avec Jean Yanne, Michel Serrault.

Rififi à Rahatlocum, petite colonie romaine nord-africaine où César est venu se reposer! Ben-Hur Marcel mène le peuple sur les chemins de la révolte… Avec les moyens de Cecil B. DeMille, Jean Yanne réalise son péplum. Un festival de gags anachroniques inégaux (passent en revue dans un décorum carton-pâte les CRS, la pub et surtout la télé avec la présence de Zitrone), dont ressortent les scènes plus intimistes entre un César fofolle et un Ben-Hur de bistrot.

Sur le même sujet
Plus d'actualité