Les meilleurs films de ce 1er janvier

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Blade Runner (final cut), avec Harrison Ford
  • Mars Attacks, avec Jack Nicholson
  • La grande vadrouille, avec Bourvil et Louis de Funès
  • Superman Returns, de Bryan Singer

723513

France 3 23h45: Blade Runner (final cut) [4*]

De Ridley Scott (1982). Avec Harrison Ford, Rutger Hauer.

Blade Runner, qui a inspiré la plupart des films de sci-fi actuels, frappe par ses images inquiétantes d’un futur proche. Entassement d’objets, jeux d’éclairages, superpositions architecturales: un bric-à-brac de formes vient traduire l’atmosphère surpeuplée du L.A. de 2019. Quant au scénario, il mélange avec brio le film noir et l’anticipation. Ce chef-d’œuvre, remonté plusieurs fois par Scott, est présenté ce soir dans sa version "finale".

La Deux 20h25: Mars Attacks [4*]

De Tim Burton (1996). Avec Jack Nicholson, Glenn Close.

Sous prétexte de décrire l’invasion de notre planète par les Martiens, Burton prend pour véritable cible les Terriens pétris de normalité. Leur signe particulier: ils se croient infaillibles. Du coup, quand l’inconnu pointe son nez, le jeu de massacre peut commencer. Il est d’autant plus réjouissant que Burton envoie au tapis un défilé de stars complices.

RTL-TVI 20h50: La grande vadrouille [3*]

De Gérard Oury (1966). Avec Bourvil, Louis de Funès.

Après le triomphe du Corniaud, Oury et ses deux compères prêtent main-forte à des aviateurs anglais abattus en 1942 au-dessus de Paris pour les conduire en zone libre. Leur vadrouille donne lieu à un méga-succès du cinéma français grâce à un enchaînement de gags d’une précision d’horlogerie. Détail piquant: Oury prit comme conseiller un ancien général d’infanterie allemand, repéré parmi les figurants.

France 3 20h45: Superman Returns [2*]

De Bryan Singer (2006). Avec Brandon Routh, Kate Bosworth.

Après le flop de Superman IV, notre héros avait déserté les salles pour investir le petit écran. Mais ses aventures devaient tôt ou tard inspirer à nouveau les cinéastes. Avec de sérieux ratés à l’allumage: Rodriguez en 96, Burton en 97, Stone en 2000… Reste Singer, auréolé du succès des X-Men. Sans vraiment surprendre, son Superman synthétise tous les aspects du mythe: de la jeunesse de Clark Kent à sa romance avec Loïs Lane, en passant par son combat contre Lex Luthor. Copieux.

Sur le même sujet
Plus d'actualité