Les meilleurs films de ce 19 mai

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Boulevard de la mort, de Quentin Tarantino
  • La piscine, avec Alain Delon et Romy Schneider
  • Harry Potter et la chambre des secrets, de Chris Columbus
  • I, Robot, avec Will Smith

862077

Plug Rtl 20h30: Boulevard de la mort [3*]

De Quentin Tarantino (2007). Avec Kurt Russell, Rosario Dawson.

Voulant rendre hommage au cinéma d'exploitation des années 70, Tarantino et Robert Rodriguez décidèrent de tourner deux films en un, entrecoupés de fausses bandes-annonces, pour une durée de plus de trois heures. Les deux films furent pourtant distribués séparément en Europe, ce qui n'empêche pas ce Boulevard de la mort d'être d'une originalité folle, avec ses bagnoles des seventies, ses nanas du tonnerre et sa griffe tarantinesque jubilatoire.

Arte 20h45: La piscine [3*]

De Jacques Deray (1969). Avec Alain Delon, Romy Schneider.

Un huis clos autour d'une piscine: on pourrait rêver atmosphère plus étouffante, d'autant plus que la séquence d'ouverture, d'une rare sensualité, montre Delon et Romy dans une étreinte en plein soleil. Mais l'eau va vite se troubler lorsque l'engrenage des passions, entre non-dits et sous-entendus, va entraîner les protagonistes dans une tension psychologique et érotique qui n'a rien perdu de son aspect fascinant.

Tf1 20h50: Harry Potter et la chambre des secrets [3*]

De Chris Colombus (2002). Avec Daniel Radcliffe, Rupert Grint.

Ce deuxième volet des aventures de Harry Potter nous plonge très vite au cœur de l'action. Le ton devient déjà un rien plus sombre, tandis que le bestiaire fantastique s'enrichit de quelques créatures impressionnantes, à l'instar de la monstrueuse araignée Aragog. Les héros de Poudlard poursuivent donc leurs aventures sur les chapeaux de roue, même si le comédien Richard Harris – Professeur Dumbledore – cassa définitivement sa baguette magique juste avant la sortie du film.

France 4 20h45: I, Robot [2*]

D’Alex Proyas (2003). Avec Will Smith, Bruce Greenwood.

Ah les beaux lendemains que nous promet l'évolution de la technologie! Sauf que les effets pervers ne sont jamais très loin, comme le démontre ce mélange plutôt réussi de thriller, d'action et de S.F. basé sur les récits d'Isaac Asimov. Si le film représente un exemple assez extrême du placement de produits, cet aspect est heureusement compensé par une mise en scène soignée à l'univers visuel très réussi et où la frontière entre humains et robots demeure floue.

Sur le même sujet
Plus d'actualité