Les meilleurs films de ce 19 juin

Découvrez des extraits vidéos des 3 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Jules César, avec Marlon Brando
  • 18 ans après, avec André Dussollier
  • Ça commence à Vera Cruz, avec Robert Mitchum

399340

La Trois 21h05: Jules César [2*]

De Joseph L. Mankiewicz (1953). Avec Marlon Brando, James Mason.

Les répliques célèbres ne manquent pas dans ce péplum shakespearien où il est question de "tuer le serpent dans l’œuf" – il s’agit d’assassiner César avant qu’il ne rétablisse une royauté honnie par les républicains. Les vedettes aussi se pressent au portillon, du Britannique John Gielgud à la star Marlon Brando que beaucoup croyaient, à tort, incapable de jouer dans une tragédie du grand Will. Preuve de l’étendue de sa palette, Marlon incarnera la même année le chef des voyous motorisés de L’équipée sauvage.

France 4 20h35: 18 ans après [1*]

De Coline Serreau (2003). Avec André Dussollier, Roland Giraud.

Trois hommes et un couffin de Serreau sort en 85 et connaît un immense succès. L’ère du cocooning explique l’engouement du public mais aussi l’abattage du trio qui a la lourde tâche de s’occuper du lardon. 18 ans après, la bande remet le couvert même si, entre-temps, le bébé est devenu une ado confrontée au bac et au nouveau compagnon de sa mère, un Américain d’une vitalité épuisante. Ce dernier a-t-il pompé l’énergie de la réalisatrice? En tout cas, cette suite insipide s’essouffle vite.

TCM 20h40: Ça commence à Vera Cruz [1*]

De Don Siegel (1949). Avec Robert Mitchum, Jane Greer.

Le tournage de ce Siegel mineur, lancé avec le slogan "Un homme de glace, une femme de feu, un type avec un flingue", ne fut pas de tout repos. Mitchum venait en effet d’être incarcéré pour possession et usage de marijuana. Mais Howard Hughes plaida le fait que de nombreuses personnes se retrouveraient au chômage si la star ne pouvait honorer son contrat. On l’autorisa donc à tourner le film, déjà partiellement en boîte, à condition d’être accompagné par un officier de probation. Selon Siegel, l’agent était dès le premier jour encore plus ivre que Mitchum. Et lorsque le cinéaste tenta de dessaouler le grand Bob, il se retrouva par terre, à moitié assommé. Pas étonnant qu’il y ait des fautes de raccords!

Sur le même sujet
Plus d'actualité