Les meilleurs films de ce 19 avril

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Le dernier métro, avec Catherine Deneuve et Gérard Depardieu
  • Je suis un aventurier, avec James Stewart
  • La prima linea, de Renato De Maria
  • La proposition, avec Sandra Bullock

342297

France 3 23h20: Le dernier métro [3*]

De François Truffaut (1980). Avec Catherine Deneuve, Gérard Depardieu.

Le théâtre et l’Occupation: deux thèmes qui intéressaient Truffaut et que celui-ci aborde en même temps dans Le dernier métro. Tourné dans une chocolaterie désaffectée et sans un seul plan en extérieurs, le film prend l’aspect d’une métaphore sur le rôle de l’art dans le contexte de la guerre. Grave et léger à la fois, le récit rencontra un grand succès populaire et critique couronné par la bagatelle de dix césars.

France 3 15h05: Je suis un aventurier [3*]

D’Anthony Mann (1955). Avec James Stewart, Ruth Roman.

Tous les ingrédients d’un bon western sont réunis: rebondissements, scènes d’action et paysages superbes se succèdent à l’écran. Mais le héros participe également à la réussite du film: James Stewart campe avec brio un solitaire endurci dont l’égocentrisme apparent masque une réelle humanité dans un Far West en pleine mutation et dans lequel il n’a plus vraiment sa place. Anthony Mann livre ici une très belle synthèse de ses thèmes de prédilection.

La Trois 21h05: La prima linea [2*]

De Renato De Maria (2009). Avec Riccardo Scamarcio, Giovanna Mezzogiorno.

Les années 70 et 80 – les années de plomb – ont fortement marqué l’Italie, frappée à l’époque par de nombreux actes de terrorisme intérieur. Pour aborder ce sujet, le réalisateur choisit d’y intégrer une histoire d’amour entre deux terroristes pour mieux symboliser la montée en puissance suivie du déclin du phénomène. Dommage qu’il alourdisse son propos par de nombreux flash-back et une voix off omniprésente.

RTL-TVI 20h20: La proposition [1*]

D’Anne Fletcher (2009). Avec Sandra Bullock, Ryan Reynolds.

Le charme mutin de Sandra Bullock constitue l’atout principal de cette comédie inoffensive où une éditrice canadienne doit contracter un mariage blanc pour pouvoir rester aux USA. Le contraste entre cette héroïne imbue d’elle-même et la famille de son "futur" livre quelques gags savoureux, mais l’ensemble reste très convenu, de même que l’inévitable course finale vers l’aéroport où l’un des deux tourtereaux essaie de rattraper l’autre. Le reste se devine aisément.

Sur le même sujet
Plus d'actualité