Les meilleurs films de ce 18 juin

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • 17 filles, avec Louise Grinberg
  • La guerre selon Charlie Wilson, avec Tom Hanks
  • I’m not there, avec Christian Bale
  • Le jouet, avec Pierre Richard

882537

Be 1 20h55: 17 filles [3*]

De Delphine et Muriel Coulin (2010). Avec Louise Grinberg, Juliette Darche.

Une quinzaine d’adolescentes décident de tomber enceintes par solidarité pour une de leurs copines. Cette idée de scénario peut paraître invraisemblable mais est pourtant tirée d’une histoire vraie survenue aux Etats-Unis en 2008. Ce qui permet aux sœurs Coulin, pour leur premier film, d’aborder un sujet délicat avec une grande justesse et sans excès d’émotion, tout en explorant avec lucidité et non sans un certain optimisme la jeunesse d’aujourd’hui.

RTL-TVI 22h00: La guerre selon Charlie Wilson [3*]

De Mike Nichols (2007). Avec Tom Hanks, Julia Roberts.

L’histoire vraie de Charlie Wilson, qui a joué un rôle occulte dans l’appui américain aux moudjahidines afghans contre les Soviétiques, inspire à Nichols un excellent thriller géopolitique agrémenté de dialogues d’un rare cynisme. Cette réflexion complexe et passionnante sur les coulisses peu reluisantes du pouvoir et le principe douteux que les ennemis de nos ennemis sont nos amis est menée avec conviction par un casting inspiré.

La Trois 21h05: I’m not there [2*]

De Todd Haynes (2007). Avec Christian Bale, Cate Blanchett.

"Vision interdite aux non-initiés": l’avertissement est indispensable pour ceux qui comptaient découvrir la riche carrière de Bob Dylan grace à I’m Not There. Métaphorique de la première à la dernière image, le film est en effet constellé d’allusions à l’œuvre et au parcours personnel de l’artiste. D’où un récit forcément hermétique, mais dont la mise en scène imaginative et rehaussée par de très bons numéros d’acteurs se distingue d’un biopic classique.

Club RTL 22h10: Le jouet [2*]

De Francis Veber (1976). Avec Pierre Richard, Michel Bouquet.

Pour sa première réalisation, Veber témoigne du même humour qu’il pratiquait déjà comme dialoguiste pour L’emmerdeur ou pour Le retour du grand blond. Mais l’histoire prend une tournure plus grave au fur et à mesure que François Perrin -excellent Pierre Richard – tente de faire prendre conscience à l’insupportable gamin dont il est le jouet humain que la vraie richesse n’est pas à l’intérieur d’un portefeuille mais au fond du cœur.

Sur le même sujet
Plus d'actualité