Les meilleurs films de ce 18 avril

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • À la recherche du bonheur, avec Will Smith
  • Les fous du roi, avec Sean Penn
  • Kiss & kill, avec Asthon Kutcher
  • La soupe aux choux, avec Louis De Funès

836683

RTL-TVI 22h10: À la recherche du bonheur [2*]

De Gabriele Muccino (2006). Avec Will Smith, Jaden Smith.

Si le véritable Chris Gardner est aujourd’hui multimillionnaire, la poursuite inlassable de son rêve américain aurait très bien pu se résumer à un cauchemar. C’est d’ailleurs essentiellement cet aspect-là qui est mis en lumière, Muccino s’attachant à décrire sans misérabilisme la longue traversée du désert d’un homme en plein cœur d’un système ultra-compétitif, broyant implacablement les plus faibles. Will Smith, aux côtés de son vrai fils, y est impeccable.

Club RTL 22h15: Les fous du roi [2*]

De Steven Zaillian (2006). Avec Sean Penn, Jude Law.

Davantage scénariste que réalisateur, Steven Zaillian porte cette fois les deux casquettes pour développer une intrigue inspirée de la vie d’un gouverneur controversé de Louisiane. Sur le principe de la fin justifiant les moyens, le récit cherche à démontrer jusqu’à quel point la politique est susceptible de pervertir l’humain. Un sujet fort, porté par un joli casting qui n’évite pas toujours une certaine grandiloquence.

RTL-TVI 20h20: Kiss & kill [1*]

De Robert Luketic (2010). Avec Ashton Kutcher, Katherine Heigl.

Luketic a pris une pincée de True Lies, un morceau de Mr. & Mrs. Smith, a tout bien mélangé et a cru obtenir une recette savoureuse. De là à considérer Ashton Kutcher comme un espion crédible, il n’y a qu’un pas que le cinéaste n’a pas hésité à franchir, mais on repassera pour la vraisemblance. Qu’importe après tout: entre comédie romantique et film d’action, quelques bonnes séquences permettent au charmant duo de Kiss & Kill de ne pas sombrer dans le ridicule.

France 3 20h45: La soupe aux choux [1*]

De Jean Girault (1981). Avec Louis de Funès, Jean Carmet.

Avant-dernier film tant pour de Funès que pour Jean Girault, La soupe aux choux avait tout pour faire péter de rire. Du moins sur le papier. Car si les flatulences décrites dans le roman de René Fallet se voulaient truculentes, leur transposition à l’écran s’avère moins tonitruante. C’est malgré tout l’occasion pour Fufu, dans une des dernières scènes et en voix off, de démontrer que contrairement à ce qu’il affirmait, il pouvait exceller aussi dans le registre de l’émotion.

Sur le même sujet
Plus d'actualité