Les meilleurs films de ce 17 mai

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Kung Fu Panda, de Mark Osborne et John Stevenson
  • Le secret de mon succès, avec Michael J. Fox
  • La débandade, de et avec Claude Berri
  • Haute voltige, avec Sean Connery

861959

La Deux 20h05: Kung Fu Panda [2*]

De Mark Osborne et John Stevenson (2008). Avec les voix de Manu Payet, Pierre Arditi.

Comment devenir un maître de kung-fu lorsqu’on est un panda maladroit? Les studios DreamWorks offrent une joyeuse réponse en forme d’allégorie sur la confiance en soi, dans laquelle chacun trouvera son compte. Les enfants, bien sûr, craqueront pour la bonne bouille du héros, mais les parents cinéphiles ne manqueront pas d’apprécier les références aux films d’arts martiaux. Ce panda-là est loin d’être un cas raté!

Plug Rtl 20h40: Le secret de mon succès [2*]

De Herbert Ross (1987). Avec Michael J. Fox, Helen Slater.

En plein triomphe du capitalisme à la sauce Reagan, cette comédie bien dans l’air du temps évoque son époque tout en ne se privant pas de brocarder l’univers frénétique de l’entreprise et de la course à l’ascension sociale. Mais à part la mode vestimentaire des années 80, les choses ont-elles vraiment changé trente ans plus tard? Avec le recul, le récit, mené par un Michael J. Fox en pleine forme, en acquiert une dimension d’autant plus sympathique. 

La Une 22h00: La débandade [2*]

De Claude Berri (1999). Avec Claude Berri, Fanny Ardant.

Les éléments autobiographiques ne sont jamais bien loin dans la filmo de Claude Berri. Le personnage qu’il interprète ici porte d’ailleurs son vrai nom, Claude Langmann, pour aborder avec humour et tendresse, mais aussi avec une impudeur irrévérencieuse, un problème délicat de la gent masculine. Si l’acteur-réalisateur se donne le beau rôle, sa Débandade contient suffisamment d’inspiration pour ne pas tomber aussi à plat que la libido de son héros.

Ab3 20h05: Haute voltige [1*]

De Jon Amiel (1999). Avec Sean Connery, Catherine Zeta-Jones.

Un ex-007 reconverti en gentleman cambrioleur: Sean Connery passe de l’autre côté de la barrière en incarnant un Arsène Lupin de l’an 2000 qui va tomber sous le charme de sa ravissante partenaire. Si Catherine Zeta-Jones forme un joli duo avec l’acteur écossais, l’intrigue applique le service minimum, usant des ficelles du genre sans le moindre souci de vraisemblance. Mais quelques bons mots et les décors extérieurs somptueux viennent à la rescousse.

Sur le même sujet
Plus d'actualité