Les meilleurs films de ce 17 février

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Impitoyable, de Clint Eastwood
  • Chute libre, avec Michael Douglas et Robert Duvall
  • Le Gendarme se marie, avec Louis de Funès
  • Souviens-toi... l'été dernier, avec Jennifer Love Hewitt

221047

La Deux 20h05: Impitoyable (3 étoiles)

De Clint Eastwood (1992). Avec Clint Eastwood, Gene Hackman.

Dans les années 80 et 90, Eastwood est l’un des derniers cinéastes américains à oser filmer des westerns. En se glissant dans la peau d’un tueur repenti qui quitte l’auge à cochons pour chevaucher en compagnie d’un ancien acolyte et d’un jeune fanfaron, le grand Clint nous offre l’une de ses plus belles compositions. On reconnaît, dans le rôle de la prostituée, Anna Thompson, l’égérie d’Amos Kollek.

TCM 22h45: Chute libre (3 étoiles)

De Joel Schumacher (1993). Avec Michael Douglas, Robert Duvall.

Pris dans un embouteillage, un homme qui vient de perdre son boulot pète les plombs. C’est le point de départ de Chute libre, film virulent et truffé d’humour noir comme le cinéma américain, peu porté sur la critique sociale, nous en offre trop rarement. En traversant (à pied!) Los Angeles de part en part, Michael Douglas passe des "barrios" mal famés aux quartiers huppés et nous fait découvrir une Amérique de plus en plus inégalitaire. Percutant.

La Une 20h50: Le gendarme se marie (1 étoile)

De Jean Girault (1968). Avec Louis de Funès, Michel Galabru.

Ce n’est pas parce qu’un vent de révolte souffle sur la France de 1968 que le gendarme Cruchot va se mettre à prôner l’amour libre ou que Girault va laisser au placard ses tics de réalisateur de comédies de boulevard. Rien de neuf donc sous le soleil de Saint-Tropez, sinon que notre vaillant défenseur de l’ordre va avoir le coup de foudre pour une veuve très comme il faut. Circulez, il n’y a (presque) rien à voir!

Plug RTL 20h00: Souviens-toi… l’été dernier (1 étoile)

De Jim Gillespie (1997). Avec Jennifer Love Hewitt, Sarah Michelle Gellar.

Avec Kevin Williamson, déjà responsable de Scream, au scénario, on pouvait s’attendre à un slasher à la fois effrayant et divertissant. Hélas, ce laborieux Souviens-toi… prouve, une fois de plus, l’importance de la mise en scène: inventive dans le cas de Wes Craven et inexistante dans celui de Jim Gillespie. Quant au maniaque en ciré de pêcheur, il n’arrive pas à la cheville de son illustre prédécesseur.

Sur le même sujet
Plus d'actualité