Les meilleurs films de ce 16 janvier

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Entre adultes, de Stéphane Brizé
  • Poll, de Chris Kraus
  • Viens chez moi, j’habite chez une copine , avec Michel Blanc
  • Les tronches, avec Robert Carradine

730205

La Trois 21h05:Entre adultes [2*]

De Stéphane Brizé (2007). Avec Edith Mérieau, Vincent Dubois.

Coproduit par Claude Lelouch, Entre adultes frappe par son côté épuré, cru et sa vision pessimiste du couple. Six hommes et six femmes, incarnés par d’excellents comédiens inconnus, se croisent, se trompent, se mentent. "Ça n’est pas simple, l’amour", confesse d’ailleurs l’un d’eux. Brizé confirmera l’acuité de son regard dans Mademoiselle Chambon où, séparés à la ville, Kiberlain et Lindon se retrouvaient unis à l’écran par une passion dévorante mais impossible. 

Arte 20h50: Poll [2*]

De Chris Kraus (2012). Avec Paula Beer, Edgar Selge.

Remarqué pour son film Quatre minutes, portrait acerbe d’une jeune rebelle, Chris Kraus s’inspire des mémoires de sa grand-tante pour nous raconter la soif d’aventure de cette dernière alors qu’adolescente, elle recueille un militant anarchiste. Nous sommes en Estonie, dans un milieu aristocratique à la veille de la guerre 14-18, et la décision de la demoiselle n’est pas sans danger… Un drame prenant.

France 4 20h45:Viens chez moi, j’habite chez une copine [2*]

De Patrice Leconte (1980). Avec Michel Blanc, Bernard Giraudeau.

On sait que Patrice Leconte n’est pas seulement un amuseur public et que son rire a parfois un arrière-goût amer – il peut aussi exceller dans le drame, en témoigne La veuve de Saint-Pierre. Mais à ses débuts, il donnait volontiers dans la satire goguenarde, ce qu’il fait ici en brossant le réjouissant portrait d’un parasite professionnel interprété avec bagout par Michel Blanc.

Plug RTL 20h40: Les tronches [1*]

De Jeff Kanew (1984). Avec Robert Carradine, John Goodman.

Même si elle ne vole pas très haut et que ses audaces paraîtront aujourd’hui bien timides, cette comédie de campus des eighties vaut un rapide coup d’œil. Des petits nouveaux, rejetés par la crème de la crème de l’université, vont fonder une fraternité alternative pour répondre aux coups bas et… s’attirer les faveurs des pom-pom girls. Le succès de ce premier volet aidant, des suites furent rapidement mises en chantier.   

Sur le même sujet
Plus d'actualité