Les meilleurs films de ce 16 décembre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Des monstres attaquent la ville, de Gordon Douglas
  • Love Actually, avec Hugh Grant
  • Trois hommes à abattre, avec Alain Delon
  • La femme au gardénia, de Fritz Lang

698483

Arte 22h30: Des monstres attaquent la ville [3*]

De Gordon Douglas (1954). Avec Edmund Gwenn, James Whitmore.

Les humains doivent lutter contre des insectes géants dans ce film fantastique qui compense son manque de moyens (et de monstres digitalisés) par une mise en scène inventive. Il exprime aussi, par la bande, l’angoisse de la population face à la course aux armements nucléaires de l’après-guerre. 

TF1 20h50: Love Actually [2*]

De Richard Curtis (2003). Avec Hugh Grant, Colin Firth.

Cette comédie romantique ne manque pas d’atouts: Curtis, scénariste de Quatre mariages… et de Notting Hill, y fait ses débuts de réalisateur et le casting rassemble le gotha du cinéma britannique. Même Rowan Atkinson a répondu à l’appel pour une courte scène qu’il étire avec un plaisir sadique: il compose un emballage cadeau très sophistiqué pour un collier qu’un client veut offrir à sa maîtresse alors que sa femme peut surgir à tout moment. Cela dit, le réalisateur surligne aussi certains gags et peine à boucler son récit.

France 3 22h40: Trois hommes à abattre [2*]

De Jacques Deray (1980). Avec Alain Delon, Michel Auclair.

Deray filme sec un polar caustique de Jean-Patrick Manchette et en fait une locomotive pour sa star de prédilection: Delon, avec son visage buté d’éternel loup solitaire. À ses côtés, la capiteuse Dalila Di Lazzaro réchauffe l’atmosphère. On aperçoit aussi Pascale Roberts, une habituée des films de Guédiguian devenue la Wanda de Plus belle la vie.

France 3 0h15: La femme au gardénia [2*]

De Fritz Lang (1952). Avec Anne Baxter, Richard Conte.

Le journalisme mène à tout… y compris à innocenter une standardiste accusée d’un meurtre. Lang aux commandes, l’enquête est menée rondement, même si l’ami Fritz, mis sur la touche pendant le maccarthysme pour ses prétendues sympathies communistes, n’a pas bénéficié de conditions de tournage idéales. Nat King Cole y chante The Blue Gardenia, le titre original du film censé évoquer l’affaire criminelle du Black Dahlia qui venait de défrayer la chronique. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité