Les meilleurs films de ce 15 octobre

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • African Queen, de John Huston
  • Invictus, de Clint Eastwood
  • Stay, avec Naomi Watts
  • 2 Fast 2 Furious, avec Paul Walker

555627

Tcm 20h40: African Queen [3*]

De John Huston (19512). Avec Humphrey Bogart, Katharine Hepburn.

En pleine Première Guerre Mondiale, un aventurier sillonnant les eaux africaines fait la rencontre d’une demoiselle de bonne famille. Le duo en question étant composé de Humphrey Bogart et Katharine Hepburn, les aventures pittoresques du scénario prennent toute leur  dimension sous la houlette des deux monstres sacrés. Bien que considéré parfois –à tort- comme un Huston mineur, African Queen valut à Bogie son seul Oscar du Meilleur Acteur.

La Une 20h45: Invictus [3*]

De Clint Eastwood (2009). Avec Morgan Freeman, Matt Damon.

Il suffit souvent d’un événement sportif heureux pour unifier tout un peuple. Le constat vaut également pour l’Afrique du Sud, déchirée pendant des décennies par l’apartheid, mais qu’une Coupe du Monde de rugby va réussir à transformer. Clint Eastwood, avec lyrisme et émotion, décrit cet étonnant processus de réconciliation nationale, aidé en cela par un excellent Morgan Freeman, superbe dans le rôle de Nelson Mandela.

Club Rtl 20h30: Stay [2*]

De Marc Forster (2006). Avec Ewan McGregor, Naomi Watts.

Après Monster’s Ball et Finding Neverland, Marc Forster change à nouveau de registre et aborde ici le thriller teinté de fantastique. Il réussit à installer un style bien particulier, grâce à un montage rudement bien fignolé, des procédés visuels astucieux et des personnages décalés. Le tout dans un contexte où se côtoient de manière troublante la vie et la mort, le rêve et la réalité. Si une touche d’émotion manque parfois à l’ensemble, le dénouement final  demeure ingénieux.

Ab3 20h05: 2 Fast 2 Furious [1*]

De John Singleton (2003). Avec Paul Walker, Tyrese Gibson.

On prend les mêmes et on recommence ? Pas vraiment, puisque Paul Walker est le seul acteur ayant pris part au premier épisode. Exit donc Vin Diesel –qui, malgré son nom, roulait au super- mais les ingrédients demeurent inchangés : bolides vrombissants et jolis châssis à gogo, ainsi qu’une intrigue qui file à toute vitesse. Restent un buddy movie et un brin d’humour qui se glisse entre les embrayages de cet hommage très particulier à la sécurité routière.

Sur le même sujet
Plus d'actualité