Les meilleurs films de ce 15 mars

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • La rançon, avec Mel Gibson
  • Sept vies, avec Will Smith
  • Les vendanges de feu, avec Keanu Reeves
  • Uniformes et grandes manœuvres, avec Fernandel

326884

France 3 20h40: La rançon [3*]

De Ron Howard (1996). Avec Mel Gibson, Rene Russo.

En abordant le thriller avec Rançon, Ron Howard élargit encore sa palette et raconte une histoire de kidnapping sous un angle original puisque, sans ralentir l’action une seconde, il brosse un double portrait psychologique: celui du père du gamin et celui du ravisseur. Cette partie de bras de fer tendue d’un bout à l’autre permet à Howard d’offrir à Mel Gibson un rôle complexe, avec d’intéressantes zones d’ombre.

RTL-TVI 20h20: Sept vies [2*]

De Gabriele Muccino (2008). Avec Will Smith, Rosario Dawson.

Hanté par un secret dont le spectateur ne découvrira la clé qu’après une heure, un scientifique cherche à apaiser ses remords en aidant sept personnes. Même si Muccino tire trop sur la corde sensible, ce mélo philanthropique s’avère attachant à l’arrivée. D’autant plus que Will Smith confirme à nouveau sa capacité à mettre sa verve en sourdine et à endosser un rôle dramatique.

RTL-TVI 22h35: Les vendanges de feu[1*]

D’Alfonso Arau (1995). Avec Keanu Reeves, Aitana Sanchez-Gijon, Anthony Quinn.

Le réalisateur de Como agua para chocolate adapte librement Quatre pas dans les nuages,film néoréaliste italien dans lequel un voyageur de commerce se faisait passer pour l’époux d’une femme enceinte rencontrée par hasard. Arau transpose ce quiproquo mélodramatique dans un contexte américain mais il ne parvient pas tout à fait à gommer le côté désuet et conventionnel de l’intrigue. Reste la composition savoureuse d’Anthony Quinn en patriarche finalement bonne pâte.

Club RTL 22h20: Uniformes et grandes manœuvres [1*]

De René Le Hénaff (1950). Avec Fernandel, Andrex.

En 1950, Fernandel est au générique de six films, dont Tu m’as sauvé la vie de Sacha Guitry et Topaze de Marcel Pagnol. Deux crans en dessous, il tourne à Aix une guignolade où les auteurs ont tenté de réduire les dialogues au strict minimum pour mieux privilégier le comique visuel. Ces bonnes intentions ne sont pas vraiment patentes à l’écran, d’autant plus que la

Sur le même sujet
Plus d'actualité