Les meilleurs films de ce 15 février

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Babe, le cochon devenu berger, de Chris Noonan
  • La mort dans la peau, avec Matt Damon
  • Young Adult, avec Charlize Theron
  • L’affaire Dominici, avec Jean Gabin

786065

Club RTL 20h30: Babe, le cochon devenu berger [3*]

De Chris Noonan (1995). Avec James Cromwell, Magda Szubanski.

Tous les enfants le savent, les animaux parlent. Et Babe, un porcelet tout rose, se pose même de graves questions existentielles: il voudrait devenir un chien de berger pour garder les moutons de son maître. Apartés tordants d’un chœur de souris malicieuses, récit haut en couleur d’un petit cochon qui se rêve quelqu’un d’autre, scénario qui ne verse jamais dans la mièvrerie: Babe se révèle un bijou de comédie familiale qui plaira aux petits comme aux grands.

AB3 20h05: La mort dans la peau [3*]

De Paul Greengrass (2004). Avec Matt Damon, Franka Potente.

Greengrass élève d’un bon cran la saga Bourne. Mieux, il relègue James Bond au rayon des amateurs! Car après quelques papouilles dans le paisible village de Goa, l’espion en quête d’identité se relance dans l’action à un rythme effréné. Issu de la télé, le réalisateur insuffle à son histoire une énergie électrisante, faisant de Bourne/Damon un action man hollywoodien à la redoutable efficacité.

Be 1 20h55: Young Adult [3*]

De Jason Reitman (2012). Avec Charlize Theron, Patton Oswalt.

Mavis revient dans son bled d’enfance pour reconquérir son ex, aujourd’hui marié et père de famille. Dans cette comédie très grinçante de Reitman sur la tromperie des apparences, Charlize Theron joue une vilaine garce dont le corps parfait voile les douleurs intimes. Sans chercher le moins du monde à sauver son antihéroïne (et c’est tant mieux), cette comédie corrosive dresse un tableau percutant de la solitude moderne. Un bijou!

Arte 13h55: L’affaire Dominici [2*]

De Claude Bernard-Aubert (1973). Avec Jean Gabin, Victor Lanoux.

L’affaire a secoué la France au début des années 50. Bernard-Aubert reconstitue minutieusement le puzzle des événements: de l’assassinat d’une famille anglaise à l’arrestation du vieux Gaston Dominici. Si le cinéaste ne parvient pas à restituer la réalité du monde paysan, il arrive toutefois à toucher du doigt les mystères de la famille Dominici, grâce à la composition sidérante de Gabin en vieillard têtu et à jamais énigmatique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité