Les meilleurs films de ce 15 décembre

Découvrez des extraits vidéos des 3 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Drive, avec Ryan Gosling
  • Sept ans de séduction, avec Ashton Kutcher
  • Sissi, avec Romy Schneider

698471

Be 1 20h55: Drive [3*]

De Nicolas Winding Refn (2011). Avec Ryan Gosling, Carey Mulligan, Bryan Cranston.

Mécanicien ou cascadeur pour Hollywood le jour, chauffeur pour la mafia la nuit, notre "driver" (dont on ignorera jusqu’au bout le nom) va plonger dans un engrenage fatal… et imparable pour le spectateur. Car ce film néo-noir très stylé, réalisé par l’auteur de la trilogie Pusher, fonctionne comme une bombe à retardement: après une première heure tout en retenue, on assiste à un déferlement de violence qui nous laisse K.-O.

RTL-TVI 21h00: Sept ans de séduction [2*]

De Nigel Cole (2005). Avec Ashton Kutcher, Amanda Peet.

Dans le délicieux Quand Harry rencontre Sally, Meg Ryan et Billy Crystal mettaient onze ans pour comprendre qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. Impensable aujourd’hui, à l’heure de l’ADSL! Cole a donc réduit à sept le nombre d’années qui séparent le coït éclair entre Oliver et Emily et la tendre (ef)fusion de leurs cœurs. Entre-temps, nos amants indécis auront eu le loisir de décliner toute la gamme des émotions: relation chien-chat, amitié orageuse, remords et désir de vie à deux… Si la comparaison entre le tandem Harry-Sally et Oliver-Emily ne joue pas en faveur de ce dernier (il y manque l’esprit de repartie de l’étincelant Crystal), Sept ans… n’est pas pour autant dénué d’humour ou de charme. Kutcher a l’assurance raide du bourreau de travail pendant qu’Amanda Peet nous donne une version soft de la fille bohème malmenée par la vie qu’elle incarnait dans l’acide Igby Goes Down.

Plug RTL 20h00: Sissi [1*]

D’Ernst Marischka (1955). Avec Romy Schneider, Karl-Heinz Boehm.

Que reste-t-il aujourd’hui de cette romance très sucrée entre l’espiègle Sissi et le beau François-Joseph? Pas grand-chose sinon un catalogue d’images d’Épinal et le sourire de Romy. On sait que l’actrice jettera plus tard aux orties son rôle de princesse d’opérette sans musique pour devenir la femme mûre et sensuelle de La piscine. Karl-Heinz Boehm fera encore plus fort en incarnant chez Fassbinder le mari pervers de Martha ou l’inquiétant dandy du Droit du plus fort.

Sur le même sujet
Plus d'actualité