Les meilleurs films de ce 15 août


918413

In & Out AB3 20H05 [2*]

De Frank Oz (1997). Avec Kevin Kline, Joan Cusack.

Un acteur dédie son oscar à son ex-prof de littérature gay alors que ce dernier s’apprête enfin à convoler en justes noces. Contournant astucieusement la question de la sortie de placard, Oz réalise une comédie tordante sur les apparences d’où ressort gagnante l’épatante Joan Cusack, désespérée de ne trouver que des homos dans son entourage!

Pale Rider, le cavalier solitaire FRANCE 3 20H45 [2*]

De Clint Eastwood (1985). Avec Clint Eastwood, Michael Moriarty.

En épurant jusqu’à l’os son héros solitaire qui semble réchappé d’un western de Leone, Eastwood l’ancre dans la légende de l’Ouest. Avec son allure quasi immatérielle, c’est comme s’il rôdait, protecteur anonyme, sur les plaines des anciens, réunissant dans un même geste le mythe américain fondateur et son image déformée par le western spaghetti. Eastwood signe une belle ode au western, mais un film crépusculaire: son Homme sans nom, cow-boy brutal adulé par les femmes, semble n’avoir plus grand-chose à partager avec les vivants.

Magnum Force FRANCE 3 23H15 [2*]

De Ted Post (1974). Avec Clint Eastwood, Hal Holbrook.

Dirty Harry, clap deuxième! L’inspecteur chatouilleux a le Magnum qui le démange furieusement parce qu’il doit non seulement faire une chasse musclée à ses clients habituels (proxénètes, assassins et autres joyeux drilles), mais aussi protéger tous ces "déviants" d’un escadron secret de policiers chargés de les envoyer ad patres sans autre forme de procès. Un film percutant dans la lignée de La nuit des juges avec, déjà, Hal Holbrook.

La nuit des généraux TCM CINÉMA 16H55 [2*]

D’Anatole Litvak (1967). Avec Peter O’Toole, Omar Sharif.

Varsovie, 1942. Un officier allemand enquête sur le crime crapuleux d’une prostituée. Malgré ses entorses à l’histoire, ce récit policier bénéficie de l’assurance du vieux routier Litvak, qui reconstitue par ailleurs l’époque avec une précision d’orfèvre. Pris dans l’étau de cette passionnante intrigue à tiroirs, on ne boude pas notre plaisir devant des acteurs dirigés à la perfection.

Sur le même sujet
Plus d'actualité