Les meilleurs films de ce 13 juin

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Master and Commander: de l’autre côté du monde, avec Russel Crowe
  • À bout portant, avec Gilles Lellouche
  • Hanté par ses ex, avec Jennifer Garner
  • Furie, avec Kirk Douglas

882181

France 3 20h45: Master and Commander: de l’autre côté du monde [3*]

De Peter Weir (2003). Avec Russell Crowe, Paul Bettany.

Peu de réalisateurs invités à Hollywood peuvent se vanter d’avoir su s’intégrer au système sans rien renier de leur univers personnel! Australien d’origine, Weir confirme, après The Truman Show, l’étendue de sa palette avec un brillant film d’aventures maritimes où les personnages ne sont jamais sacrifiés à l’action. Et comme toujours, il truffe son film de notations étranges qui augmentent son pouvoir hypnotique.   

RTL-TVI 20h20: À bout portant [2*]

De Fred Cavayé (2010). Avec Gilles Lellouche, Roschdy Zem.

Comme dans Pour elle, tourné deux ans plus tôt, Cavayé met en scène un homme qui se retrouve au cœur d’un maelström afin de sauver la femme qu’il aime, kidnappée par un malfrat. Au fil de ce thriller qui nous tient en haleine jusqu’au plan final grâce à d’astucieux virages dans le scénario, le réalisateur a su équilibrer les scènes d’action et les moments où se révèle la complexité des êtres. 

AB3 20h05: Hanté par ses ex [2*]

De Mark Waters (2009). Avec Matthew McConaughey, Jennifer Garner.

Séducteur invétéré, Connor suscite la zizanie au mariage de son frère par ses propos cyniques sur l’amour. Mais le fantôme de son oncle Mead (Michael Douglas), un noceur qui avait fait son "éducation", lui apparaît. C’est le début d’une remise en question en profondeur, traitée avec doigté, luxe et humour par Waters. Ce qui pardonne bien des choses, y compris une fin où tout le monde est finalement beau et gentil.

Club RTL 22h10: Furie [2*]

De Brian De Palma (1978). Avec Kirk Douglas, John Cassavetes.

Le fils d’un ancien agent de la CIA est enlevé par un vieil ami de son père (Cassavetes) qui veut utiliser les pouvoirs paranormaux du jeune homme. Avec Furie, De Palma met à nouveau brillamment en scène une société sous surveillance permanente: chaque personnage est épié à son insu et la télépathie apparaît comme un moyen supplémentaire de contrôle sur autrui. Dommage que la fin verse dans le Grand-Guignol!

Sur le même sujet
Plus d'actualité