Les meilleurs films de ce 13 juillet

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Prometheus, avec Noomi Rapace
  • La reine de Broadway, avec Rita Hayworth
  • Le singe funky, de Henry Basil
  • Le fantôme du Bengale, avec Catherine Zeta-Jones

898635

Be 1 20h55: Prometheus [3*]

De Ridley Scott (2012). Avec Noomi Rapace, Charlize Theron.

Attendu avec une grande fébrilité par les fans d’Alien, Prometheus permet à Ridley Scott de nous emmener aux origines de la saga et de peut-être répondre à une question essentielle qui en taraude plus d’un: d’où proviennent ces sympathiques bestioles qui s’invitent dans les organismes humains? Entretenant avec brio le suspense et s’entourant d’effets spéciaux très réussis, Scott signe un excellent  thriller intersidéral.

TCM 20h40: La reine de Broadway [2*]

De Charles Vidor (1944). Avec Rita Hayworth, Gene Kelly.

The Show Must Go On: c’est sur cette chanson résolument optimiste que s’ouvre La reine de Broadway, destiné à remonter le moral des troupes américaines qui, en cette année 1944, combattent en plein conflit mondial. Mission accomplie pour cette comédie musicale de bonne facture réunissant Rita Hayworth et Gene Kelly, joyeux prétexte à de nombreux morceaux de danse qui permettront au jeune acteur d’accéder à la célébrité.

AB3 20h30: Le singe funky [1*]

De Harry Basil (2004). Avec Matthew Modine, Seth Adkins.

Puisque les kangourous sont bien capables de boxer, pourquoi les chimpanzés ne pourraient-ils pas être des champions de kung-fu? Partant de ce principe, tout était permis pour les scénaristes qui ont développé un récit prioritairement destiné aux plus petits… Un film qui entraîne le sympathique animal dans des aventures aussi rocambolesques qu’invraisemblables. Et dans lesquelles celui qui fait le plus le singe n’est pas forcément celui qu’on croit.

AB3 22h00: Le fantôme du Bengale [1*]

De Simon Wincer (1996). Avec Catherine Zeta-Jones, Billy Zane.

Difficile de passer après Indiana Jones. Le fantôme du Bengale dégage, en effet, une furieuse sensation de déjà-vu, ne fût-ce que dans sa séquence d’ouverture qui fait inévitablement penser au héros de Spielberg. Sauf que ce n’est pas Harrison Ford qui débarque, mais un Billy Zane pour le moins déconcertant dans sa tenue mauve archimoulante. Restent les beaux décors et la charmante Catherine Zeta-Jones en début de carrière pour soutenir ce Fantôme un peu pâlot.

Sur le même sujet
Plus d'actualité