Les meilleurs films de ce 13 janvier

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • La cérémonie, avec Isabelle Huppert
  • District 9, de Neill Blomkamp
  • Madame Bovary, de Claude Chabrol
  • Miami Vice - Deux flics à Miami, avec Colin Farrell

729597

Arte 20h45:La cérémonie [3*]

De Claude Chabrol (1995). Avec Isabelle Huppert, Sandrine Bonnaire.

Chabrol nous plonge dans un milieu B.C.B.G. perturbé par deux agitatrices: la bonne de la maison qui cache son analphabétisme à ses patrons et qu’un vent de révolte va pousser aux pires extrémités, et la postière du village, une jeune femme délurée, accusée d’avoir tué sa fille. La situation, au départ insignifiante, va devenir progressivement explosive. Une fois la vitesse de croisière atteinte, Chabrol tire sur tout ce qui bouge.

France 4 20h45: District 9 [3*]

De Neill Blomkamp (2009). Avec Sharlto Copley, William Allen Young.

Peter Jackson, le maître d’œuvre du Seigneur des anneaux, a eu le nez fin en produisant cet ovni. Blomkamp y adopte la forme percutante du documenteur pour rendre encore plus crédible la mission d’un agent gouvernemental sud-africain chargé de transférer des aliens débarqués chez nous vers un camp de concentration. Autre atout de ce film fustigeant les obsédés de la pureté raciale: il est à la fois éprouvant pour les nerfs et truffé d’humour noir.

Arte 22h40: Madame Bovary [3*]

De Claude Chabrol (1991). Avec Isabelle Huppert, Jean-François Balmer.

Grand pourfendeur de la bêtise et de l’hypocrisie, Flaubert ne pouvait qu’attirer Chabrol. Si le parti pris de fidélité absolue au roman ne veut pas dire grand-chose, l’écrit et l’image étant deux moyens d’expression radicalement différents, il faut reconnaître que Chabrol a été à l’essentiel et qu’il a trouvé en Huppert une Emma idéale.

France 2 20h45: Miami Vice – Deux flics à Miami [2*]

De Michael Mann (2006). Avec Colin Farrell, Jamie Foxx.

Producteur de la série Miami Vice dans les années 80, Mann en donne une version ciné visuellement soignée, où nos détectives doivent infiltrer un réseau de trafiquants. Fidèle à son habitude, le réalisateur prend son temps pour planter le décor. Mais une fois l’opération lancée, l’action se précipite, portée par deux acteurs puissants qui, à la différence de ceux de la série, jouent la carte de la concentration face au danger plutôt que celle de la désinvolture. 

Sur le même sujet
Plus d'actualité