Les meilleurs films de ce 13 février

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Baisers volés, de François Truffaut
  • 7h58 ce samedi-là, de Sidney Lumet
  • Milou en mai, avec Michel Piccoli et Miou-Miou
  • Be Happy, de Mike Leigh

220947

Arte 22h30: Baisers volés (3 étoiles)

De François Truffaut (1968). Avec Jean-Pierre Léaud, Claude Jade.

Léaud donne une grâce aérienne à ce troisième volet de la saga Doinel. Regardez la scène où, réceptionniste de nuit, il tourbillonne autour de Claude Jade en exécutant une véritable chorégraphie. Baisers volés n’est pas seulement bourré de charme, c’est aussi un film militant qui débute par un plan des grilles fermées de la Cinémathèque d’Henri Langlois. Ce dernier venait d’être limogé par Malraux, et Truffaut, en lui dédicaçant son film, entendait montrer clairement son indignation.

Be Ciné 20h45: 7h58 ce samedi-là (3 étoiles)

De Sidney Lumet (2007). Avec Philip Seymour Hoffman, Ethan Hawke.

Face à un état du monde de plus en plus préoccupant, Lumet, éternel homme en colère, réplique par un thriller noir d’encre aux accents de tragédie. Deux frères insatisfaits de leur vie décident de cambrioler la bijouterie familiale. L’affaire semble facile mais dérape en cours de route. Culpabilité, mensonge, engrenage fatal: Lumet déconstruit la chronologie et alterne les points de vue pour mieux refermer le piège sur des personnages qui ont franchi la frontière séparant l’humain de l’inhumain. Cinglant.

TV5 21h00: Milou en mai (2 étoiles)

De Louis Malle (1989). Avec Michel Piccoli, Miou-Miou.

Cette chronique n’a rien à voir avec Tintin mais tout avec Mai 68, vu à travers le prisme déformant d’une famille de bourgeois provinciaux qui s’entre-déchirent pour accaparer un domaine laissé en héritage par l’aïeule. Pendant que la radio parle de barricades et d’utopie révolutionnaire, nos dignes bourgeois commencent à paniquer ferme. Ce qui permet à Malle de donner une coloration plus aigre que douce à son tableau de famille.

Arte 20h35: Be Happy (2 étoiles)

De Mike Leigh (2008). Avec Sally Hawkins, Alexis Zegerman.

Mike Leigh oublie la noirceur de Naked pour aborder la trajectoire d’une institutrice célibataire qui a décidé de voir la vie du bon côté, avec le sourire aux lèvres. Si cette comédie sous Prozac manque de progression dramatique, elle est portée à bout de bras par la pétillante Sally Hawkins, récompensée par un prix d’interprétation à Berlin.

Sur le même sujet
Plus d'actualité