Les meilleurs films de ce 13 avril

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Le pont de la rivière Kwaï, de David Lean
  • Priest, de Scott Charles Stewart
  • L’ombre du vampire, avec John Malkovich
  • Stazr Wars: la guerre des clones, de Dave Filoni

336419

Tcm 20h40: Le pont de la rivière Kwaï [4*]

De David Lean (1957). Avec William Holden, Alec Guinness.

L’adaptation du roman du prolifique Pierre Boulle – également auteur de La planète des singes – constitue un des plus brillants films de guerre. L’affrontement borné entre Saïto et le colonel Nicholson, le sifflotement légendaire sur l’air de Hello, le soleil brille et l’usage d’un superbe cinémascope sont quelques-uns des atouts majeurs de cette démonstration jusqu’à l’absurde de la logique guerrière.

Be1 20h50: Priest [2*]

De Scott Charles Stewart (2011). Avec Paul Bettany, Karl Urban.

Vendredi 13 oblige et Bal des Vampires au 30e Festival du fantastique en prime, les chaînes télé se coupent en quatre pour vous faire frissonner ce soir. S’il n’a pas à sa disposition un scénario d’une grande originalité, Scott Stewart imprime toutefois une réalisation dynamique et riche en décors travaillés, le tout agrémenté d’une ambiance post-apocalyptique réussie, dans cette adaptation d’un manga coréen.

Plug Rtl 21h00: L’ombre du vampire [2*]

D’Elias Merhige (2000). Avec John Malkovich, Willem Dafoe.

En voulant recréer le tournage du cultissime Nosferatu de Murnau, le réalisateur a voulu rendre hommage à un grand classique du muet. Il est donc paradoxal de constater que son film pèche parfois par excès de bavardage – l’excellente idée de départ cédant trop le pas à une approche intello. Willem Dafoe opère néanmoins une étonnante transformation et le soin apporté à la photographie restitue efficacement l’ambiance d’époque.

Club Rtl 22h10: Star Wars: la guerre des clones [2*]

De Dave Filoni (2008). Avec les voix de Bruno Choel, Sylvie Jacob.

George Lucas n’a pas fini de remodeler sa célèbre saga sous tous les angles. De fait, le travail d’animation qu’il a confié à Dave Filoni reste dans la droite ligne de l’esprit Star Wars; les acteurs en chair et en os étant remplacés ici par leurs copies virtuelles. Située entre les épisodes II et III, cette histoire intermédiaire permet l’apparition de nouveaux héros et laisse le champ libre à une action permanente, soutenue par une qualité visuelle indéniable.

Sur le même sujet
Plus d'actualité