Les meilleurs films de ce 13 avril

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Pretty Woman, avec Julia Roberts et Richard Gere
  • Les grands fonds, de Peter Yates
  • Sur la piste du Marsupilami, d'Alain Chabat
  • Docteur T et les femmes, de Robert Altman

835861

RTL-TVI 20h50: Pretty Woman [3*]

De Garry Marshall (1990). Avec Julia Roberts, Richard Gere.

Un des grands symboles de la comédie romantique, Pretty Woman bénéficie de l’envoûtante alchimie entre Richard Gere et Julia Roberts. Et dire que celle-ci n’était pourtant qu’un des derniers choix de la production après que plusieurs actrices eurent refusé le rôle! Sorte de My Fair Lady contemporain, ce conte de fées moderne et improbable a gardé tout son charme et son lot de répliques cultes.

TCM 20h40: Les grands fonds [2*]

De Peter Yates (1977). Avec Robert Shaw, Jacqueline Bisset.

Images idylliques de plongée sous-marine aux Bermudes: un début qui ne laisse en rien augurer de la suite des événements. Car le reste du voyage sera bien plus mouvementé dès que le couple de héros se retrouve embarqué dans une chasse au trésor périlleuse, avec un trafiquant à ses trousses. Efficace sans être très rythmée, une bonne série B avec une Jacqueline Bisset somptueuse pour laquelle on plonge volontiers.

Be 1 20h55: Sur la piste du Marsupilami [2*]

D’Alain Chabat (2012). Avec Jamel Debbouze, Alain Chabat.

Houba! Houba! Hop! Alain Chabat nous emmène d’un bond vers les forêts de Palombie, résidence principale d’un drôle d’animal passé à la postérité grâce au génial Franquin. Dans un esprit totalement cartoonesque, Chabat ressuscite l’esprit des Nuls pour un film qui ne l’est heureusement pas. Même si les gags, beaucoup trop premier degré, ont visiblement été conçus pour ratisser le plus large possible. Mais ce Marsu de synthèse est vraiment craquant.

RTL-TVI 22h50: Docteur T et les femmes [2*]

De Robert Altman (2000). Avec Richard Gere, Helen Hunt.

Loin d’être un grand Altman, Docteur T… offre toutefois une satire plutôt amusante de la haute société de Dallas et de son univers impitoyable. Du moins quand le film se décide à démarrer, tant la mise en place est particulièrement lente. Mais le ton mordant du cinéaste a encore de beaux restes. Et le joli casting féminin autour duquel gravite le toujours séduisant Richard Gere compense les failles de cette comédie douce-amère.

Sur le même sujet
Plus d'actualité