Les meilleurs films de ce 10 avril

Découvrez des extraits vidéos des 4 films choisis par la rédaction qui sont diffusés aujourd'hui en télé.

  • Bienvenue chez les Ch’tis, de et avec Dany Boon
  • Le dernier tango à Paris, avec Marlon Brando
  • Garou-Garou le passe-muraille, avec Bourvil
  • À l’origine, avec François Cluzet

335371

RTL-TVI 20h20: Bienvenue chez les Ch’tis [3*]

De Dany Boon (2007). Avec Dany Boon, Kad Merad.

C’est bien connu, les gens du Nord ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors! C’est en tout cas le message que Dany Boon a fait passer triomphalement – vingt millions de spectateurs! – en usant avec bonheur des clichés indécrottables sur les chtis, leur accent et leurs particularismes régionaux, sans pour autant verser dans la grosse caricature lourdingue. Sortez le maroilles et la chicorée, une pluie de rires est annoncée ce soir!

France 2 1h10: Le dernier tango à Paris [3*]

De Bernardo Bertolucci (1972). Avec Marlon Brando, Maria Schneider.

Film culte et qui fit scandale à l’époque, ce Dernier tango est pourtant représentatif du climat de libération sexuelle qui régnait alors, alors que le cinéma porno vivait d’ailleurs ses heures de gloire. Ce qui frappa surtout les esprits, c’était de voir un mythe tel que Brando participer à ce récit terriblement provocateur. Mais il est plus aisé aujourd’hui d’apprécier pleinement les qualités esthétiques innombrables que Bertolucci apporte à la mise en scène.

France 3 15h10: Garou-Garou le passe-muraille [2*]

De Jean Boyer (1950). Avec Bourvil, Joan Greenwood.

Pour adapter à l’écran la nouvelle de Marcel Aymé, le jeune Michel Audiard élabore un de ses premiers scénarios dans lequel transparaît la verve qui fera sa renommée de dialoguiste. Le jeu de Bourvil, en modeste fonctionnaire naïf qui s’amuse à traverser les murs, est truculent, tandis que les effets spéciaux de l’époque restent amusants. Malgré le style désuet, la bonne humeur du film a traversé le temps sans encombre.

La Deux 20h35: À l’origine [2*]

De Xavier Giannoli (2009). Avec François Cluzet, Emmanuelle Devos.

Basé sur une histoire énorme mais authentique, le récit de Giannoli s’attache à décrire le parcours d’un escroc se faisant passer pour un responsable de chantier chargé de la construction d’une autoroute. Cluzet, dans un de ses meilleurs rôles, donne tout son sens au cheminement tortueux de son personnage prêt à tout pour exister.

Sur le même sujet
Plus d'actualité