Les filles-dragons

Ils sont environ 30.000 à être inscrits à Shaolin Tagou, la plus grande école chinoise de kung-fu.

1223049

La plupart de ces élèves sont des gamins dont les parents n’ont pas le temps de s’occuper. S’ils fréquentent cette institution, c’est pour oublier leurs origines modestes. Avec l’espoir, un jour, de s’illustrer dans cet art martial. Une pratique dont l’intitulé, comme le précise ici un moine, signifie "énergie acquise au fil du temps, au prix d’un labeur acharné". Il suffit d’observer les trois protagonistes principales (âgées de 9 à 17 ans) de ce documentaire inédit pour comprendre qu’il est dans le vrai, tant leur quotidien – chronométré à la minute près – s’avère infernal. Ponctué de séquences impressionnantes, Les filles dragons interroge sans parti pris sur l’exigence de cette discipline. Captivant. – S.B.

Sur le même sujet
Plus d'actualité