Les Diables rouges en 2014 à la sauce Brésil

En trois angles, la RTBF nous replonge dans l'endiablante euphorie du Brésil. Re-samba!

1133453

Bien sûr, un jour, on aimerait avoir un documentaire qui décortique le business d'enfer articulé autour des Diables Rouges depuis leur campagne de qualification transformée en campagne de marketing. Le prix des joueurs, le prix des places dans les stades, la vérité sur l'atmosphère qui règne au sein de la team Wilmots, ses rapports avec l'Union Belge, la loi des sponsors et même l'étrange manière de se satisfaire de performances footballistiques plus que moyennes au vu des talents en présence. Même qu'un jour, carrément, on aimerait aussi savoir dans quel état la Coupe du monde a laissé le Brésil…

Pour l'heure, il faut juste se rappeler que la RTBF a vendu son âme aux… Diables. Et qu'en cette période de fin d'année, elle a estimé qu'une bonne dose d'émotion serait plus opportune qu'un long discours. Place à une soirée spéciale pleine de frissons, donc. Les frissons de Best Of Diables Rouges, résumé de ce parcours de dingue depuis la prise en main par le coach Wilmots, qui a tiré l'équipe nationale de sa léthargie quasi moribonde. Les frissons de l'aventure brésilienne qui, dans le documentaire inédit Que les Diables m'emportent, sont relatés par des acteurs (Olivier Gourmet), des humoristes (Laurence Bibot) ou même des sportifs (Justine Henin) qui tentent de décrire cette joie collective qui a largement dépassé les frontières du football. Enfin, les frissons de quatre supporters malvoyants nommés Joannie, Laurent, Augustin et Antonin, qui se souviendront longtemps de leur voyage brésilien l'été dernier et ont donné vie à un autre documentaire inédit, Olho do Brasil ("L'œil du Brésil"). Trois ambiances pour trois regards sur la renaissance de la fierté populaire. Tout juste trois mois avant le retour sur le terrain, fin mars, face à Chypre et Israël…

Sur le même sujet
Plus d'actualité