Le prince et son image: Pleins feux sur la carrière politique de François Mitterrand

Mitterrand appartient sans doute aux personnages les plus énigmatiques de l'histoire politique récente. "Je crois aux forces de l'esprit et ne vous quitterai pas", déclamait l'agnostique François, alias Tonton, lors de ses derniers vœux de nouvel an, en 1994.

29966

L'homme se savait déjà condamné par ce cancer de la prostate diagnostiqué depuis novembre 1981. Soit six mois, à peine, après son élection. Ce cancer ne devait, ne pouvait pas le retarder dans son dessein politique. Mitterrand l'avait tant voulue, cette présidence. Deux fois candidat malheureux, contre de Gaulle et Giscard, Mitterrand ravissait le sceptre à ce dernier, le 10 mai 1981, et mettait fin à 23 ans de gouvernance à droite. Pour marquer les trente ans de cette élection, La Trois revient sur la longue et tortueuse carrière politique du président socialiste, en faisant la part belle au travail de Hugues Le Paige, qui a suivi les tribulations mitterrandiennes de 1988 à 1993.

"Le son est enclenché, mais s'il y a quoi que ce soit d'un peu gênant, ils le retireront". Ainsi avait été présentée l'équipe de Le Paige aux collaborateurs de Mitterrand. Dans Le prince et son image, le journaliste belge revient sur les centaines d'heures de rush qu'il a accumulées à l'Elysée. Si la vie présidentielle de Mitterrand sert de toile de fond, l'enjeu du récit réside dans la manière de dépeindre le pouvoir, de l'approcher de près sans trop succomber à ses flatteries. La question posée par Le Paige renvoie au spectacle politique actuel. Quand le journaliste a filmé Mitterrand, qui du prince ou de lui était le véritable metteur en scène?

En deuxième partie de soirée, Mitterrand, la tentation de l'histoire, reportage d'archives de Raoul Goulard et Michel Stameschkine réalisé en 1978, dresse le portrait de Mitterrand en campagne. L'homme a déjà 61 ans et une longue carrière politique derrière lui. Devenu ministre à 30 ans (au portefeuille des Anciens combattants), député de la Nièvre depuis 1946, Mitterrand accumule, en cette année 78, les meetings et les poignées de main. Son objectif: vendre un programme politique commun aux socialistes, aux communistes et aux radicaux de gauche.

François de Jarnac, bilan subjectif de Hugues Le Paige sur "l'homme" Mitterrand, clôturera la soirée sur La Trois, tandis que France 2 réservera sa salve de souvenirs du président pour le mardi soir. Au menu: Changer la vie, un docu-fiction de Serge Moati sur l'arrivée au pouvoir de Tonton et la déception du tournant de la rigueur et François Mitterrand à bout portant, témoignage filmé d'une fin de carrière en queue de poisson.

9 mai: La Trois 21h10 – Le prince et son image

A voir également

Consultez les programmes télé du jour

Sur le même sujet
Plus d'actualité