Le port de l’oubli

Jeanne Tessandier (Marilyne Even) a la cinquantaine usée - fruit d'une vie gris terne et d'une enfance violée dans un orphelinat.

1311479

Quand Léandri, le directeur prétendument pédophile (elle seule l'a accusé), a été tué, c'est Jeanne qu'on a inculpée, malgré ses protestations d'innocence. Mais en plein procès elle fait volte-face et revendique le meurtre. Vincent Lagarde (Victor Lanoux), un vieux journaliste, ne croit pas un mot de ces aveux. Il prend contact avec Léa, la fille de Jeanne (Annah Schaeffer), et part en croisade. Beaucoup de finesse dans ce téléfilm situé au Tréport, comme Les témoins (voir mercredi), et dans le jeu de Victor Lanoux, dont on avait presque oublié qu'il était un excellent comédien. Mention spéciale à Annah Schaeffer et Olivia Brunaux (qui incarne la fille de Lagarde), sensibles et attachantes.

Sur le même sujet
Plus d'actualité