Le Ponk is not Dead

L'imagination 2.0 au pouvoir et une solide réputation de groupe foutraque!

1237727

Les six Français de Shaka Ponk revendiquent leur singularité illustrée par Goz, un singe virtuel chanteur et musicien, une web TV qui retrace leurs expérimentations musicales et graphiques, un leader charismatique, adepte du stage diving périlleux (il y a laissé un genou). La consécration survient en 2011, lors de la sortie du troisième album, The Geeks And The Jerkin' Socks, avec une main tendue à Bertrand Cantat, de retour aux affaires. Aujourd'hui, assez curieusement promu chevalier des Arts et des Lettres, SHK PNK (pour les intimes) remplit des salles survoltées grâce à une débauche de décibels, d'énergie et d'images bidouillées à la maison. Ce soir, promis, sur la scène du Trianon, ce sera show bouillant. – V.D.

Sur le même sujet
Plus d'actualité