Le métis de Dieu

La fiction d’Ilan Duran Cohen, proposée par Arte ce soir, met en scène le destin de Jean-Marie Lustiger, cardinal juif devenu archevêque de Paris en 1981. 

815081

Sur un scénario de Chantal de Rudder, avec qui le réalisateur avait déjà signé Les amants du Flore, Le métis de Dieu évite l’écueil du biopic-fleuve en s’intéressant à l’affaire du Carmel d’Auschwitz, qui créa une crise entre juifs et chrétiens en 1985.

Le film tire alors une réflexion sur l’identité.  Comment trouver l’équilibre entre nos identités multiples? L’intégration consiste-t-elle à renier d’où l’on vient? Quelle est la voie de la réconciliation avec soi-même et avec les autres?

Ces questions passionnent le réalisateur et interpellent le téléspectateur. Porté par de brillants acteurs (Laurent Lucas, Aurélien Recoing, Audrey Dana), ce film a remporté, à raison, le prix de la meilleure fiction au Festival de Luchon 2013.

Sur le même sujet
Plus d'actualité