Le Magnifique

Conquête militaire, guerres de pouvoir et passion amoureuse: un destin épique que celui de Soliman le Magnifique.

483133

Parti aux confins de l’Europe, c’est à un sultan turc que s’intéresse cette semaine Stéphane Bern. L’un des plus grands qu’ait connus l’Histoire, à la tête d’un immense Empire qui marqua le XVIe siècle: Soliman, surnommé "le Magnifique" par les Occidentaux tant les trésors de son palais et les mosquées de son pays éblouissaient ses contemporains – et continuent de ravir les visiteurs. Un esprit fin, éclairé et vertueux qui fit entrer la Turquie dans une nouvelle ère de modernité et de justice – le système de loi qu’il instaura lui valut en Orient le surnom de "Soliman le Législateur". Mais les grands hommes ont leurs faiblesses, et souvent les mêmes.

 

Secrets d’Histoire s’attarde ainsi longuement sur la passion de Soliman pour une belle esclave slave, Roxelane, qui sut rapidement se distinguer parmi les trois cents femmes de son harem. Pour elle, fine stratège, il devint monogame (un comble pour l’époque!) et fit d’elle sa favorite, signant ainsi une étonnante rupture avec les traditions ottomanes. On soupçonne même la jeune femme d’avoir volontairement exacerbé les luttes de pouvoir pour assurer son avenir et celui de ses enfants et d’avoir une responsabilité dans certaines des décisions du souverain. Après avoir fait assassiner son vizir et ami d’enfance Ibrahim Pacha, Soliman, inquiet pour sa succession, ordonna en effet ceux de deux de ses fils et de quatre de ses petits-enfants. Une personnalité et un destin remarquables mais relatés de manière superficielle, le magazine privilégiant fréquemment l’anecdote aux faits. Son éternelle lampe de poche au poing – y compris lorsqu’il visite les salles de Topkapı parfaitement éclairées en temps normal -, Stéphane Bern nous perd un peu dans des cartes postales touristiques (le café turc, les derviches tourneurs). Ce sont les limites d’un magazine parfois trop soucieux de se montrer accessible à tous.

Sur le même sujet
Plus d'actualité