Le défi des bâtisseurs: la cathédrale de Strasbourg

"Gigantesque mais délicate", s'exclamait Victor Hugo à propos de la cathédrale de Strasbourg. Difficile de donner tort au grand barbu.

698475

On peut distinguer les 142 mètres de son unique clocher, resté le plus haut de la chrétienté jusqu’en 1876, à partir de la Forêt-Noire.

Mais l’édifice, de son portique à ses vitraux, affiche l’élégance et la finesse de la dentelle. À grands coups de 3D et de reconstitutions historiques, Le défi des bâtisseurs revient sur la construction, longue et pénible, du fier vaisseau catho, du XIe au XVIe siècle.

Il y eut du feu et de la peste pour entraver la volonté de s’élever vers Dieu et de peser de tout son poids sur le peuple.

Mais rien ne pouvait effriter l’abnégation des maîtres d’œuvre, l’Alsacien Erwin von Steinbach en tête, qui se succédèrent sur des siècles pour achever l’œuvre magistrale, véritable enjeu politico-religieux à l’époque.

Sur le même sujet
Plus d'actualité